Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Télécharger en PDF Page lue par 1 membre(s) et 2546 affichage(s)

Regards critiques sur l'eportfolio... (Accès: Lecture : Public)

le 9 Octobre 2009 par Aichatou   Commentaires (0)

réseau social, outils, culture numérique

Dans la foulée du post précédent sur l'eportfolio et comme le sujet m'intéresse car je souhaite l'explorer encore plus pour mieux l'appréhender…

Je me suis alors surprise à remarquer que je m'inscrivais dans cette démarche d'apprentissage du concept d'eportfolio puisque je suis moi même une apprenante des usages du Web 2 via le réseau elgg…

Pour rappel, le terme portfolio se rapporte à une somme de documents, de travaux… qui reflètent certaines facettes d'une personne mettant en évidence les compétences qu'elle désire afficher.

Le portfolio numérique est une collection d'informations numériques décrivant et illustrant l'apprentissage pour la carriére d'une personne, son expérience et ses réussites.

C'est un espace privé et son propriétaire à le controle complet de ce qui y'a accés, comment et quand...

La pertinence du portfolio numérique...

Dans un contexte ou nous vivons presque dans ce qu'on appelle "la société du savoir", le besoin de valoriser et de faire évoluer les compétences devient de plus en plus nécessaire, à cela s'ajoute le développement d'une "culture de la formation" et l'usage des nouvelles technologies de l'information et de la communication...

Selon moi et suite aux échanges fructueux avec François Duport à ce propos, le portfolio peut être une démarche structurante et enrichissante, voire réflexive.

C'est d'abord une démarche personnelle qui permet de s'auto évaluer. Il  améne son auteur à réfléchir, à se questionner,  et à dresser son cheminement professionnel, en mettant  en avant ses compétences.

Donc réaliser un portfolio c'est faire le point sur soi,  mieux connaître son potentiel, en vue d'un changement de cap, d'une promotion…

Le portfolio peut ainsi servir à des fins d'évaluation, de planification, et de développement personnel.

C'est un bon outil de reconnaissance des acquis .

Nous avons une typologie de portfolio utilisé selon les contextes ( par exemple : le portfolio professionnel, le portfolio d'apprentissage, de présentation, de documentation…).

 

Ce qui est intéressant est que la démarche de l'eportfolio est évolutive et ne peut être considérée comme achevée car la personne peut enrichir son contenu avec des documents multimédias, fournir des données qualitatives, les modifier et les mettre à jour en fonction des données disponibles,de ses expériences ou autres...

L'eportfolio est certes un outil mais pour moi c'est beaucoup plus... c'est plutôt une démarche dans laquelle l'outil est moindre, la démarche eportfolio est une démarche réflexive et la dimension de l'usage est la plus importante.

Si aujourd'hui on ne peut plus ignorer l'importance de se constituer une présence web qui correspond le plus fidèlement possible à son identité.

L'eportfolio permet d'appréhender son identité numérique et peut rentrer dans une démarche d'élaboration d'une présence sur le web et  c'est d'ailleurs un bon moyen de définir son identité active.

Par conséquent, je suis pour la gestion de l'identité numérique surtout lorsqu'il s'agit des traces qu'on peut laisser sur des sites de type " médias sociaux "( Facebook , Twitter , blogues, wiki...)

Certains employeurs vont sur les moteurs de recherche pour en savoir davantage sur ceux qu'ils se préparent à recruter et les étudiants autant que les travailleurs font de même à propos de leurs enseignants ou de ceux qu'ils côtoient dans leur milieu de travail...

Il est ainsi nécessaire de cultiver son identité numérique et savoir utiliser le plein potentiel d'internet de maniére stratégique pour éviter comme Marc L*** que certains s'amusent à réunir les traces qu'on laisse sur le web: " le tigre "

Quelques exemples de portfolio à comparer selon leur contexte, outils et usages:

Le portfolio de Michel Berhin

Télécharger exemples de portfolio

Cultivez votre identité numérique