Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Télécharger en PDF Page lue par 3 membre(s) et 2348 affichage(s)

Dossier de preuves C2I 2 E F Chantal Dumont (Accès: Lecture : Public)

le 8 Juillet 2011 par Chantal Dumont   Commentaires (4)


Dossier de preuve C2i2e Formateurs


Présentation personnelle (version synthétique)

Biographie professionnelle Page 1 Page 2


Dossier de :
 Domaines  Compétences
 Eléments de preuve (liens)
 A1 : MAÎTRISE DE L'ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE PROFESSIONNEL  A1.1. Identifier les personnes ressources TIC et leurs rôles respectifs, dans l'organisme de formation, et en dehors (collectivités, réseau de mutualisation de pratique, bassin de formation, niveau régional, national et international...).* http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48281
 A1.2. S’approprier différentes composantes informatiques (lieux, outils, ...) de son environnement professionnel.* http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48283
 A1.3. Choisir et utiliser les ressources et services disponibles dans les services numériques proposés par l'organisme de formation, la Région ou librement accessibles sur l'Internet http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48285
 A1.4. Choisir et utiliser les outils les plus adaptés pour communiquer avec les acteurs et usagers de la formation  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48287
 A1.5. Se constituer et organiser des ressources en utilisant des sources professionnelles, culturelles et sociales http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48289
 A2 : DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES POUR LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE  A2.1. Utiliser des ressources en ligne ou des dispositifs de formation ouverte et à distance (FOAD) pour sa formation dans le cadre d'une appréhension plus large des pratiques, problèmes, innovations... http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48291
 A2.2. Se référer à des travaux de recherche liant savoirs, apprentissages, savoir-faire, savoirs scientifiques, techniques, littéraires et artistiques et TIC http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48293
 A2.3. Pratiquer une veille pédagogique et institutionnelle, notamment par l’identification des réseaux d’échanges concernant son domaine, sa discipline, son niveau de formation et son secteur professionnel. http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48341
 A3 : RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DANS LE CADRE DU SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE  A3.1. S’exprimer et communiquer en s’adaptant aux différents destinataires et espaces de diffusion (institutionnel, public, privé, interne, externe...).*  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48343
 A3.2. Prendre en compte les enjeux et respecter les règles concernant notamment : la recherche et les critères de contrôle de validité des informations ; la sécurité informatique ; le filtrage internet.*  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48345
 A3.3. Prendre en compte les lois et les exigences d’une utilisation professionnelle des TIC concernant notamment : la protection des libertés individuelles et publiques ; la sécurité des personnes ; la confidentialité des données ; la propriété intellectuelle ; la propriété intellectuelle ; le droit à l'image.*  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48347
 A3.4. Respecter et faire respecter la charte d’usage de son organisme de formation, dans une perspective éducative d’apprentissage de la citoyenneté et en particulier du développement durable.*  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48374
 B1 : TRAVAIL EN RÉSEAU AVEC L'UTILISATION DES OUTILS DE TRAVAIL COLLABORATIF  B1.1. Rechercher, produire, partager et mutualiser des documents, des informations, des ressources dans un environnement numérique.*  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48728
 B1.2. Contribuer à une production ou à un projet collectif au sein d’équipes de formation disciplinaires, interdisciplinaires, transversales.*  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48401
 B1.3. Concevoir des situations de recherche d’information et de création dans le cadre des projets transversaux et interdisciplinaires.  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48424
 B2 : CONCEPTION ET PRÉPARATION DE CONTENUS DE FORMATION ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE  B2.1. Identifier les situations d’apprentissage propices à l’utilisation efficiente des TIC ou induites par elles.  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48546
 B2.2. Concevoir des situations d’apprentissage et d’évaluation mettant en œuvre des logiciels généraux ou spécifiques à la discipline, au domaine enseigné, au niveau de la matière enseignée.*  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48562
 B2.3. Intégrer des outils et des ressources dans une séquence de formation - et ne pas hésiter à faire faire en petits groupes- en opérant des choix ou en faisant opérer des choix entre les supports et médias utilisables et leurs modalités d’utilisation.*  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48632
 B2.4. Préparer des ressources adaptées à la diversité des publics et des situations pédagogiques respectant les règles de la communication, des interactions au service d'un apprentissage.  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48634
 B.2.5. Concevoir des situations ou dispositifs de formation introduisant de la mise à distance.  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48646
 B3 : MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE  B3.1. Conduire des situations d’apprentissage en tirant parti du potentiel des TIC : travail collectif, individualisé, en petits groupes ; recherche documentaire ; espaces problèmes ouverts à l'innovation et la création des apprenants.  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48651
 B3.2. Gérer l’alternance, au cours d’une séance, entre les activités utilisant les TIC et celles qui n’y ont pas recours.* http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48653
 B3.3. Prendre en compte la diversité des apprenants notamment le handicap, la difficulté d'apprentissage en utilisant les TIC pour gérer des temps et des modalités de travail différenciés, en présentiel et/ou à distance.*  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48655
 B3.4. Utiliser les TIC pour accompagner des apprenants, des groupes d’apprenants dans leurs projets de production ou de recherche d’information.  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48657
 B3.5. Anticiper un incident technique ou savoir y faire face à chaque fois que c'est possible.  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48659
 B4 : MISE EN OEUVRE DE DÉMARCHES D'ÉVALUATION  B4.1. Identifier les compétences des référentiels TIC (B2i adulte, B2I Ecole, Collège et Lycée, C2I Licence, C2I Professionnels) mises en œuvre dans une situation de formation proposée aux apprenants.* http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48663
 B4.2. S’intégrer dans une démarche collective d’évaluation des compétences TIC (B2i adulte et autres certifications).*  http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48665
 B4.3. Exploiter les résultats produits par des logiciels d’évaluation des apprenants. http://id.formavia.fr/action/file/download?file_guid=48730

 

 

Conclusion:

A l'heure actuelle, pratiquement tous les métiers sont impactés par les TIC.

  • De la commerçante dont la caisse est devenue un ordinateur, qui gère dorénavant le fichier client, l'envoi de sms. Ce même ordinateur, connecté à internet permet aux commerçants de trouver des fournisseurs dans le monde entier, d'acheter au meilleur prix. De l'agriculteur qui s'informe sur les nouvelles réglementations, calcule à l'aide d'un tableur ses prix de revient du lait, s'informe des nouvelles techniques agricoles ;
  • Des entrepreneurs en général qui font leur comptabilité sur informatique, de l'e-administration qui se développe et deviendra progressivement obligatoire pour tous y compris les particuliers (selon les dires de l'ADAE),

De l'écolier à l'étudiant qui surfe sur internet, utilise les réseaux sociaux, pour apprendre, pour communiquer, jouer,...C'est tout un monde qui aujourd'hui est impacté par les TIC.


C'est pourquoi, il est vital que le monde de l'enseignement, de la formation, maîtrise ces outils, pour apporter d'une part les compétences transversales nécessaires dans l' usage des TIC. D'autre part, pour ne pas risquer d'être dépassé par les pratiques des apprenants (élèves ou adultes). Ce risque est de plus en plus présent. Cette non maîtrise aura des conséquences, notamment sur la mise à jour des connaissances de leur discipline, le monde de l'information n'en finit pas de circuler à vitesse grand V. Au de là des compétences pratiques d'usages, enseignants et formateurs ont un rôle essentiel à jouer dans l'éducation aux médias. Il me semble que quelque soit le domaine à enseigner, ils ont pour mission de guider les apprenants dans l'usage des TIC notamment dans la recherche d'informations fiables. Leur apprendre à distinguer les bonnes informations, fiables et éviter la circulation d'informations bas de gamme, voire erronées.


Des chiffres et des usages de l'internet

Selon médiamétrie, le seul type d'accès marquant un progrès en un an (09/2010 à 09/2011) se situe au niveau des moteurs de recherche. Les visites passent de 39,6 % contre 29,6%. A noter que les accès direct aux sites est en recul.

Selon comscore, la France comporte 42 millions d'internautes, passant 27,6 heures par mois sur internet et visitent en moyenne 2708 pages mensuellement (Age 15 +, Domicile et Travail , juin 2011).


 

Baromètre européen de l'innovation du système éducatif

ITRnews titre : le Système éducatif français : un constat d'échec. La France ressort 3ème de ce classement européen, derrière l'Allemagne (le plus performant) et l'Angleterre.

  • Seuls 26 % des Français sont satisfaits de leur propre système éducatif.
  • Seulement 16% pensent que le système éducatif français favorise les liens entre l'école et le monde de l'entreprise. 
  • 50% des français jugent que leur système éducatif n'intègre pas suffisamment les nouvelles technologies.

On ne peut donc qu'en conclure que les français ne se sentent pas suffisament accompagnés, formés face à l'évolution des TIC.

Ces résultats vont avoir une conséquence directe :

  • Les éditeurs revoient leur indice de confiance, passant de 83% en juillet 2011 à 58 % après la parution du baromètre. Néanmoins 74 % s'investiront dans de nouveaux projets et 58 % pensent augmenter leurs effectifs.


La nécessaire culture TIC des enseignants et formateurs

En 2006, lors de ma rédaction participative dans l'ouvrage l'enseignement en ligne (de boeck), j'évoquais cette nécessaire culture. Ainsi, je me referai à un article extrêmement pertinent de D. Peraya et J. Viens : Relire les projets « TIC et innovation pédagogique » : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr (2003). En voici un extrait :

« Les appellations « technologies éducatives », « TIC » ou « TICE », nous renvoient dès lors à un objet que tout un chacun peut, veut s’approprier. Cette appropriation se fait alors dans l’ignorance de la démarche tant systématique que systémique propre au domaine de la technologie éducationnelle. Exclusivement préoccupé de l’objet – l’outil – et de son produit, il m’est facile de dire je maîtrise les TIC. Il me suffit en effet de pouvoir intégrer à mon cours des diaporamas électroniques, de pouvoir produire un mini-site Web et d’être capable d’échanger des courriels pour être en mesure d’affirmer avoir une assez bonne connaissance des technologies éducatives. Ce qui, d’une certaine façon, est tout à fait souhaitable puisque ces outils peuvent ajouter une plus value à l’apprentissage. Mais le problème reste que la vision/compréhension que l’ensemble des acteurs du monde de l’éducation développe et adopte très largement est réductrice, focalisant sur l’outil, assumant implicitement qu’ils ont un impact sur l’apprentissage. » Nous sommes maintenant en 2011, l'article est toujours aussi pertinent. Pour développer des usages pertinents des TICE, il est nécessaire de maîtriser les outils et de les "réfléchir" dans leurs usages pédagogiques.


Plus loin, dans mon chapitre la formation des enseignants, je proposais des recommandations à propos de cette reconfiguration du métier d'enseignant formateur. L'une d'elle était la mise en place de formations d'enseignants formateurs FOAD en ligne, certifiantes ou diplômantes. C'est ainsi que l'avènement du C2I 2 e a toute mon adhésion et contribuera je pense au développement de la Foad, grâce à des enseignants-formateurs, accompagnés et formés dans la reconfiguration de leur métier.


C'est pourquoi j'ai souhaité faire partie de ce projet, m'inscrire au C2I 2e, pour ensuite, accompagner les formateurs dans cette certification. Tout comme l'on demande aux enseignants formateurs de vivre la FOAD pour l'enseigner, il me semblait vital de vivre cette certification pour ensuite pouvoir correctement guider les formateurs dans la passation du C2I 2e.

Chantal,

Je crois avois parcouru l'ensemble de ton dossier.

Cela me semble difficile de "commenter" compte tenu de la richesse de ton expérience et il me faudrait entrer dans des points spécifiques pour t'interroger sur des aspects plus précis de ton parcours et de ta reflexion sur les actions que tu as pu entreprendre.
Ma question du jour, un peu provocatrice serait peut-être "Finalement quel est ton "intérêt" à se lancer dans cette aventure du C2iEEF ? et au regard de ces attentes initiales, quel bilan en tires-tu ?

Stéphanie

Stéphanie Lucien-Brun le 14 Octobre 2011

Chère Gaëlle,

 

Merci... je vais lire les dossiers ce weed end.. dont le tien bien sûr

 

Chantal Dumont le 14 Octobre 2011

Chère Stéphanie,

Ta question n'est pas provocatrice, encore qq points à revoir sur mon dossier et une petite conclusion qui va répondre à ta question ;-)

Chantal Dumont le 14 Octobre 2011