Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Conception et mise en oeuvre d'outils et de services numériques - Accompagnement technique et support du réseau FormaVia
Télécharger en PDF Page lue par 1 membre(s) et 2683 affichage(s)

[dossier C2i2e] Formations d'agents et élus territoriaux : mise en place d'une plateforme collaborative et formation des utilisateurs et animateurs à son utilisation (Accès: Lecture : Public)

le 6 Juillet 2012 par Florian Daniel   Commentaires (0)

, ,

doc de travail

(en cours de rédaction)

 

Ce projet intitulé "Départements en réseaux" se déroule en plusieurs temps :

  • conception et mise en oeuvre d'une plateforme collaborative interdépartementale,
  • formation des utilisateurs et animateurs de la plateforme

 

Pincipes de conception de la plateforme

La partie conception et mise en oeuvre de la plateforme présente plusieurs particularités, outre sa dimension collaborative qui modifie sensiblement les pratiques des agents et élus qui l'utilisent.

Il s'agit avant tout d'un dispositif qui se veut exemplaire dans la mutualisation et l'ouverture : à ce titre, l'ensemble des développements informatiques réalisés sont publiés sous licence libre (GPL2), et un effort tout particulier a été porté sur l'accessibilité du site, au sens numérique du terme (le site est utilisable via un lecteur vocal et accessible à la navigation au clavier). La plateforme est ainsi mise à libre disposition des acteurs qui souhaitent l'utiliser pour leurs propres besoins.

L'évolution et les discussions qui concernent l'évolution du site sont ouvertes à tous les membres intéressés, à travers des groupes de travail ad hoc : comité de pilotage, comité technique, et groupe des animateurs.

Dans la même optique, l'ensemble des supports de formation sont publiés sur la plateforme, et sous licence Creative Commons, afin de permettre leur réutilisation par d'autres formateurs. L'objectif est avant tout de former d'une manière "virale", en incitant les premiers participants aux formations à former eux-même d'autres personnes à l'utilisation du site et à son animation.

Les formations proposées utilisent la plateforme elle-même comme support de formation. Cette approche vise à favoriser l'appropriation par l'usage, en utilisant dans le cadre des formations les outils qui seront déployés et utilisés par les futurs animateurs de groupes de travail (qui sont des espaces collaboratifs sur lesquels ils disposent de droits d'administration limités à cet espace).

 

Déroulement des formations

(en vrac, à réorganiser)

Formation par l'usage, avec des allers-retours entre pratique et théorie. Ces formations durent une journée et ne sont pas récurrentes (1 session par personne).

 

Les participants viennent généralement avec un objectif : les formations commencent, après un brève introduciton sur le contexte du projet, par un tour de table : "Nom et prénom? Fonction et missions ? Qu'attendez-vous de cette journée ?". La matinée est ensuite consacrée à la présentation de la plateforme et à son utilisation, en alternant présentation formelle et mise en oeuvre, et disgressions sur des questions connexes (identité numérique, autres outils, animation, etc.).

Le déjeuner permet, en passant et sans en donner l'air, de faire la transition avec l'animation de communautés en faisant aborder le lien entre des activités extra-professionnelles et professionnelles, via les outils susceptibles de les supporter : c'est ainsi qu'une discussion sur la course à pied s'est soldée par la création d'un groupe de coureurs. Si celui-ci est clairement hors du champ professionnel du réseau, son animation met en oeuvre les mêmes principes, et permet de découvrir les fonctionnalités dans un cadre de confiance, quasiment ludique, et sans risque "d'erreur" ou de dérapage - ce qui n'aurait pas forcément été le cas d'un groupe "libre expression" ou "le café du commerce" par exemple.

Je pose généralement une autre série de questions pour reprendre la session de l'après-midi : quels outils collaboratifs ou pratiques d'animation utilisez-vous ou souhaiteriez-vous utiliser dans le cadre de vos activités professionnelles - et extra-professsionnelles ? Cela permet de constituer une liste d'outils parfois plus ou moins partagée, et d'en discuter les avantages comparés. Il devient alors plus aisé de partir de ces pratiques pour présenter d'autres outils plus élaborés, des techniques d'utilisation variées, et d'enrichir cette liste en focntion des besoins.

 

Présentation générale, en invitant à poser des questions pour détailler certains points connexes aux sujets abordés. Cette introduction aborde le positionnement des plateformes sociales en ligne : généralistes et grand public, profesionnelles, de niche, etc.

Création d'un groupe de travail, afin d'expérimenter les outils disponibles, et d'aborder les questions d'animation et de confidentialité à travers le rôle de "gestionnaire d'un groupe de travail" et ses droits spécifiques sur les membres et contenus de "son" groupe.

La plateforme est présentée non comme un produit fini, mais comme le support qui permet de référencer et de relier diverses activités en ligne : la notion de portfolio est ainsi abordée à travers le renseignement de son profil professionnel, prétexte à évoquer la confidentialité des informations, le traitement des données personnelles par divers grands acteurs du marché (Facebook, Linedin, Google...), l'indexation de ces données, la responsabilité des éditeurs et les droits des personnes sur leurs données, etc. De nombreux outils externes sont ainsi présentés, en les intégrant aux pages du groupe : visioconférence, prise de note en grand groupe, etc. Etherpad est par exemple utilisé dans ce cadre, dans une approche ludique : la seule consigne est d'expérimenter son utilisation, en écrivant, en modifiant les textes déjà saisis, en échangeant par le biais du "chat" intégré avec les autres participants.

Les "tests" des outils du réseau se font dans un cadre de confiance : dans un groupe réservé (souvent détruit à l'issue de la formation, ou du moins nettotyé des contenus trop visibles ou inappropriés), utilisation de comptes anonymes pour le test d'outils externes comme par exemple des outils de visionconférence gratuits.

Les publications sont prétexte à intégrer des vidéos externes, ou des services de tableau blanc interactif ou permettant de commenter "en direct" et à distance une présentation ou un document bureautique, ce qui offre là encore l'occasion de tester des services en ligne souvent inconnus des participants, ou d'approfondir ceux qu'ils présentent eux-même.

 

Eléments de preuve :

  • La plateforme Départements en réseaux : http://departements-en-reseaux.fr/
  • Présentation du projet (si accord pour rendre la présentaiton publique)
  • Descriptif des formations : présentation des modules de formation
  • Exemples de supports de formation (copies d'écran groupes de test et de formation)