Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Conception et mise en oeuvre d'outils et de services numériques - Accompagnement technique et support du réseau FormaVia
Télécharger en PDF Page lue par 1 membre(s) et 2267 affichage(s)

Mise en place d'une carte avec MapsEngine (Accès: Lecture : Public)

le 30 Septembre 2013 par Florian Daniel   Commentaires (0)

, , , ,

ressources

Dans le cadre d'ITYPA2, des ateliers territoriaux sont mis en place par des membres du réseau FormaVia, afin de permettre aux participants rhônalpins de ce MOOC de bénéficier d'un soutien et d'une entraide locale. Le MOOC démarre très prochainement, et les participants auront besoin d'une carte pour identifier les strcutures les plus proches de chez eux, et les dates des ateliers. Voici un petit mémo sur la mise en place de cette carte.

A ce jour, nous disposons de 8 adresses en Rhône-Alpes, ainsi que de quelques autres informations sur les structures qui hébergeront les ateliers territoriaux entre octobre et décembre : nom de la strcuture, nom du contact, email, capacité d'accueil et adresse. A ce jour il nous manque encore les dates des sessions pour chaque structure, mais cette informaiton devrait nous parvenir très prochainement.

La question était de mettre en place une carte de localisation simple, avec des informations sur les dates. Il s'agit ici d'une volume de données faible, donc a priori sans besoin d'automatisation, mais je souhaitais tester les nouvelles possibilités de GoogleMaps d'une manière un peu plus "automatisée" que la fabrication manuelle d'une carte. La principale réserve est liée au manque d'informations sur les dates des sessions, qui ne me permet pas (encore) de faire un vrai couplage entre une carte et un agenda dynamique, mais simplement une carte "statique", avec des données de tableur.

J'utilisais auparavant beaucoup les widgets cartographiques de GoogleDocs, qui permettaient de construire des cartes dynamiques (alimentées par une formulaire) et de les partager via un outil unique. Ces cartes ont été supprimées il y a quelques mois avec l'évolution vers GoogleDrive, et je souhaitais mettre en place la nouvelle carte d'une manière similaire, et sans utiliser toute une chaine d'outils différents.

La génération de carte est donc faite avec l'outil MapsEngine de Google, qui permet maintenant d'importer des données issues de GoogleDrive, et remplace donc les widgets précédents. Voici la liste des principales étapes pour mettre en place une carte similaire :

  1. il faut d'abord collecter les données dans un tableur ; il s'agissait ici d'un tableur partagé entre les membres de l'équipe d'animation de FormaVia, mais il y a beaucoup d'autres possibilités pour la collecte des données source
  2. à partir du tableur, on structure les données (dans un nouveau tableur) de manière à avoir un tableau propre et structuré : 1 seule ligne d'entêtes (sans caractère spécial), puis uniquement les données que l'on souhaite afficher. Une colonne doit contenir l'adresse complète, avec le formattage habituel (XX voie Nom_de_la_voie, XXXXX Commune, France). Il est aussi utile à ce stade de trier les colonnes dans l'ordre d'affichage souhaité, et d'éviter tout code HTML dans les cellules (il serait affiché comme du texte)
  3. depuis MapsEngine, il faut d'abord créer une nouvelle carte, puis importer les données depuis GoogleDrive : une fois le tableur importé, il faut encore choisir de la colonne d'adresse, puis de celle de titre des marqueurs
  4. la carte est à ce stade fonctionnelle ; il reste à affiner avec le choix de quelques options d'affichage : formes et couleurs des marqueurs, quel critère de différenciation des couleurs, est-ce qu'on affiche un label à côté du marqueur, etc.
  5. si besoin, il est possible de choisir pour chaque marqueur quelles colonnes afficher et modifier individuellement la couleur et la forme du marqueur, ou modifier les données importées (cela n'impacte pas la feuille du tableur initial)
  6. Pour rendre la carte visible de tous, il faut encore modifier les accès en la partageant, en mode public (consultation mais pas modification dans notre cas). L'URL publique est indiquée dans l'onglet de partage, mais attention car l'URL donnée est une URL d'édition : il faut l'ouvrir dans un autre navigateur, puis récupérer la nouvelle URL après redirection pour obtenir la "véritable" URL de partage. Une autre possibilité intéressante, utilisée ci-dessous, consiste à récupérer le code d'embarquement pour intégrer la carte sur une page web. Il est aussi possible de récupérer le fichier KML pour utiliser la carte dans une autre application.

A ce stade, il reste donc encore à ajouter manuellement les dates des ateliers, soit sous la forme de liste de dates, soit sous la forme de lien vers un agenda en ligne (les liens sont rendus cliquables).

Conclusion : ce type de carte convient bien pour ce dont on a besoin ici : facile et rapide à mettre en oeuvre. Le principal inconvénient réside dans l'absence de mise à jour automatique des données : il faut donc modifier manuellement le tableau de données, ou réimporter les données pour ajouter de nouvelles adresses ou compléter les informations. Il est aussi possible d'ajouter de nouveaux calques, ce qui compense un peu ce problème.

Dans une optique de données crowdsourcées, il est également possible d'utiliser un formulaire pour alimenter le tableur initial - ce n'était pas utile ici (car plus long à mettre à jour qu'un tableur partagé), mais c'est une piste intéressante qui peut être creusée dans d'autres situations.

La carte est en ligne sur https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zMIdok31-8Oo.kHq4B6SU9Z5A

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière de mettre en place ce genre de carte, n'hésitez pas à demadner des précisions via les commentaires !