Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Télécharger en PDF Page lue par 1 membre(s) et 2346 affichage(s)

A méditer (Accès: Lecture : Public)

le 19 Septembre 2009 par François Duport   Commentaires (0)

, , ,

A propos du perpétuel débat opposant la formation présentielle ou en ligne comme le fait remarquer avec son humour habituel Michel Serres dans une excellente conférence donnée pour les 40 ans de l'INRIA et que je vous conseille vivement de visionner:

" Si je prends l'exemple concret de l'enseignement, j'observe que tout le monde oppose aujourd'hui l'enseignement virtuel par les nouvelles technologies et l'enseignement présentiel. Quelle est la meilleure solution ? D'aucuns argumentent qu'autrefois la présence du corps rendait l'enseignement plus vivant. Je leur rétorque que je suis devenu un mathématicien convenable parce que je suis tombé amoureux de ma professeur de mathématiques. Or il s'est produit exactement l'inverse avec l'anglais. Du coup, si le présentiel possède beaucoup de vertus, il comporte aussi des désavantages. Lorsque nous observons que 60 % des couples divorcent, nous pouvons nous poser quelques questions sur le présentiel..."

En mettant à disposition en quelques clics tous les savoirs du monde, l'Internet nous dispense désormais d'exercer une de ces facultés : la mémoire.

" Comprenons que toute communication est la meilleure et la pire des choses, qu'elle soit présentielle, virtuelle ou autre. Je terminerai par un mot catastrophique : les nouvelles technologies nous ont condamnés à devenir intelligents. Puisque nous avons le savoir et les technologies devant nous, nous sommes condamnés à devenir inventifs, intelligents, transparents. L'inventivité est tout ce qu'il nous reste. "

Lire l'article du monde de l'éducation et son dossier "L'urgence à développer une école innovante"... Et faire la translation en direction d'une formation tout au long de la vie. Quoi apprendre dans un monde aussi rapidement changeant ? L'apprendre à apprendre ?