Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Télécharger en PDF Page lue par 1 membre(s) et 892 affichage(s)

Au service de l’apprenance (Accès: Lecture : Public)

le 19 Août 2011 par François Duport   Commentaires (0)

Du CD-rom à l’apprentissage en réseau, il y a eu plusieurs étapes de franchies. Cela nécessite de mettre en perspective plusieurs activités professionnelles. De 1995 à 2002, j’étais concepteur et chef de projet de cd-rom à vocation pédagogique. A partir des années 2005, et plus particulièrement pendant mon DESS UTICEF, j’ai constaté que l’élément humain était prédominant dans l’acte d’apprentissage. Au final, c’est la notion de scénario pédagogique qui reste la clé dans la mise en œuvre d’une action de formation. Un cocktail détonant.

Détournement d’usage

J’ai réalisé des cd-rom à vocation pédagogique pour l’entreprise et pour le grand public. A cette époque, on pensait auto-formation et didacticiel. Le design et la narration ont une place prépondérante. Le design parce que la navigation doit être intuitive. La narration pour retenir l’attention de l’utilisateur. Travaillant en agence, je n’ai pas de retour d’utilisateur, sauf pour deux projets.

 

L’archipel des bacs (Air France) : fin 2000, la direction commerciale (120 délégations) à l’international du Groupe Air France décidait la bascule de son dispositif de formation présentiel sur l’e-learning avec utilisation des bases Lotus Notes (à noter que le marché des plates-formes était balbutiant). Tous les deux mois, le Groupe Air France mettait en ligne un nouveau module visant trois objectifs :

·      Augmenter les connaissances produits et services des forces de ventes.

·      Modéliser les techniques de vente de façon interactive

·      Favoriser l’usage des outils mis à disposition des publics cibles (attachés et commerciaux)

 

Plusieurs raisons expliquent le succès de l’opération :

-       6 modules courts (2 heures) et réunions de débriefing avec le responsable de la délégation répartis sur un an.

-       Approche ludique des quizz et contextualisant avec un scénario de type serious game

-       mise en concurrence et en temps réel des 120 délégations (90% de participation pour un training non obligatoire)

 

Mémoire de la déportation (Fondation pour la mémoire de la déportation) 1999 : Le DVD ROM (ex CD Rom) « Mémoires de la Déportation » témoigne des différentes déportations parties de France en s'appuyant sur une présentation détaillée de huit camps.  Ce DVD ROM est un outil ayant pour buts principaux de sensibiliser le public, plus particulièrement les jeunes générations et le milieu scolaire, sur le monde de l'internement et de la déportation, de les informer et de les inciter à se poser des questions. Il a obtenu le label RIP (reconnu d'intérêt pédagogique par le ministère de l'Éducation Nationale) et le prix Moebius en 1999. Jean-Marc Dreyfus en fait une critique assez précise pour le CID.

 

J’ai trouvé des pistes pédagogiques dans des revues spécialisées. Il n’y avait pas une utilisation, mais des combinaisons de parcours. Au delà de la réussite technique et éditoriale, les contenus doivent être détourné de l’idée première du concepteur. En moyenne, un professeur utilise en moyenne cinq manuels scolaires pour réaliser une séquence de cours. 

 

Bref, le formateur est au départ un éditeur. Il crée une séquence à partir de sources formant un flux d’informations adapté aux objectifs pédagogiques. Les usages émergents (flux RSS, réseaux sociaux) modifient la donne. Désormais, il doit organiser une guidance éditoriale où se croisent documents et interactions sociales.