Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Télécharger en PDF Page lue par 1 membre(s) et 2074 affichage(s)

Design pédagogique (Accès: Lecture : Public)

le 1 Juin 2010 par François Duport   Commentaires (0)

, , ,

réseau social, culture numérique, ingénierie pédagogique

La complexité est un facteur déterminant dans la mise en place d'un design pédagogique innovant. Cela ne concerne pas que la pédagogie mais aussi l'organisation des locaux, le scénario pédagogique et les outils technologiques. C'est une démarche transdisciplinaire où il est nécessaire de sortir de notre cadre mental pour dégager une démarche innovante.

projet TEA et projet SCALE-UP

Le projet TEAL (Technology Enabled Active Learning) renvoie à une salle de classe innovatrice du Massachusetts Institute of Technology (MIT) à Boston. On y donne des cours d’introduction en physique. Le modèle SCALE-UP est conçue pour faciliter l’interaction entre des équipes d’étudiants qui travaillent sur des tâches courtes, mais stimulantes. Pour y arriver avec ces grands groupes, il a conçu un espace convivial qui permet aux étudiants d’échanger tout en ayant un espace de travail devant eux. Le design de la salle de classe a été intentionnellement repensé à l’image d’un studio dans lequel les étudiants peuvent interagir facilement avec le ou les enseignants, mais aussi entre eux.

 

Salle de classe SCALE-UP à l'Université de l'État de Caroline du Nord. Onze tables rondes de 2,13 m (7 pi) de diamètre, tableaux blancs, projecteurs et écrans, ordinateurs. Photo : Robert J. Beichner.

 

La salle de classe du XXIeme siècle doit sans doute être repenser pour facilietr collaboration et échanges entre pairs.

Splendeur et décadence du e-learning

Pourquoi le e-learning - ou la FOAD - ne suscite pa un engouement de tout les instants. La plupart du temps, on reproduit à distance une activité pédagogique en salle. Mireille Bétrancourt - lors d'une conférence de JNUM10 - a insisté sur le fait que les Tice sont un outil à disposition de l'enseignant, mais pas à l'exclusion des autres. Ensuite, les intégrer facilement à l'enseignement nécessite qu'elles soient pertinentes par rapport aux objectifs de formation, mais aussi que soit mise en œuvre une stratégie de formation en adéquation avec elles. 

Eric Delcroix reprends en grande partie le titre de l’article d’Eric Tiertant dans un hub de Viadeo...,qui dit : "Je suis souvent déçu moi aussi par ce que je rencontre dans le domaine du e-learning… et la question à laquelle je me confronte régulièrement est : pour quel usage ont-il fait du elearning. J’ai plus souvent l’impression de découvrir un moyen de compléter un cours… une aide à un cours en présentiel en quelque sorte… mais, pas du elearning dans le but réel d’apprentissage à distance."

 

Là encore, il y a se penser autrement, changer de posture.... Expérimenter. Il est d'ailleurs amusant de constater que les réponses au post sur Viadeo est aussi intéressant que l'article lui-même. En clair, une formation où l'utilisateur n'a pas son mot à dire semble bien stérile.

Nouveau(x) Modèle(s)

Faut-il produire des contenus ? Faut-il se limiter à l'ulisation d'une plate-forme de formation ? Plus le temps passe, plus je me dis qu'il semble plus pertinent d'utiliser les outils à disposition pour construire un scénario en contexte d'usage. C'est-à-dire de construire un environnement favorable à l'apprentissage. Les 30 usages des médias sociaux en formation est un bon exemple des approches possibles.

La distance est un faux problème. On transpose nos schémas pédagogiques alors que nos formations n'accrochent pas. Comment faire ? Si non de changer de modèle. Qu'en pensez-vous ?