Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?

Blog de François Duport

Territore en transition à l'ère numérique (Accès: Lecture : Public)

le 6 Décembre 2010 par François Duport   Commentaires (0)

Alors que l’on nous parle chaque jour de crise économique, de fracture sociale, de replis communautaires, de catastrophes écologiques, et même… de guerre des monnaies…des «Territoires Intelligents» se développent chaque jour sur «Internet», où naissent des «Communautés Apprenantes» qui réinventent de nouvelles règles de pensées et développent des modèles de «Gouvernance» plus ouverts et plus agiles via le «Web».
Pour ces défenseurs des «Biens Communs», des «monnaies complémentaires» se créent pour réguler ces «nouveaux modèles d’échanges» qui nous apportent des richesses issues d’une ressource abondante et inépuisable… l’«Intelligence Collective"...

Voilà un premier retour de cette journée pour l'inauguration du Comptoir Numérique qui préfigure les EPN 2.0, mélange d'espace de co-working et d'internet accompagné.



Apprendre la technologie ou apprendre à apprendre (Accès: Lecture : Public)

le 29 Octobre 2010 par François Duport   Commentaires (0)

culture numérique

Conclusion de l'édito d'Hubert Guillaud : est-ce-que la technologe sauvera le monde ? 

Dans un récent article où il défendait le besoin d’alphabétiser nos enfants à la technologie (peut-être pour qu’elle ne soit pas perçue comme miraculeuse), Kevin Kelly, auteur d’un livre très stimulant sur notre rapport à la technologie, rappelait que l’ordinateur n’est qu’un outil parmi d’autres. “La technologie nous a aidés à apprendre, mais ce n’était pas le moyen de l’apprentissage. (…) Et puisque l’éducation des enfants consiste essentiellement à inculquer des valeurs et des habitudes, elle est peut-être la dernière zone à pouvoir bénéficier de la technologie”. Pour lui, ce que nous apporte avant tout la technologie ne repose pas sur des solutions toutes faites, mais au contraire, sur le fait que la technologie nous pousse toujours à apprendre. La leçon de la technologie ne repose pas dans ce qu’elle permet de faire, mais dans le processus. Dit autrement, il ne faut pas attendre de la technologie qu’elle sauve le monde, mais qu’elle nous apprenne le processus qui nous permettra peut-être de le faire : apprendre à apprendre, remettre en cause nos certitudes… c’est le processus de production et d’appropriation de la technologie qui est certainement plus important que le résultat.

réseaux sociaux, micro-blogging en pédagogie (Accès: Lecture : Public)

le 22 Octobre 2010 par François Duport   Commentaires (0)

,

ingénierie pédagogique, culture numérique

Interview intéressante de Caroline d’Atabekian (professeure de Français et Animatrice de weblettres) sur les usages du web 2.0, des réseaux sociaux et des blogs à l’école

Des exemples qui peuvent être utilisés dans la formation continue...

 

 

Litératie numérique (Accès: Lecture : Public)

le 22 Octobre 2010 par François Duport   Commentaires (0)

,

culture numérique

Ce que chacun devrait maitriser !

Pour aller plus loin : La littératie numérique :sa définition et son importance

schéma sur Information Literacy

Article de Philippe Cazeneuve, sur son blog Savoir en actes

 

Internet, politique et coproduction citoyenne (Accès: Lecture : Public)

le 22 Octobre 2010 par François Duport   Commentaires (0)

Le Web peut-il transformer la politique? Robin Berjon, auteur de la note « Internet, politique et coproduction citoyenne », nous éclaire sur les potentialités des nouveaux modes de communications pour l'action citoyenne.

 



Internet, politique et coproduction citoyenne
envoyé par fondapol. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

 

Quelle société voulons-nous à l'ère numérique ? (Accès: Lecture : Public)

le 19 Octobre 2010 par François Duport   Commentaires (0)

territoires, culture numérique, ressources, actualité

Encore une étude me direz-vous ? Effectuée pour le Grand Lyon (Direction de la Prospective et du Dialogue Public), celle-ci pouurait sembler éloignée des centres d'intérêt du secteur de la formation continue.  Et pourtant se poser la question devrait nous toucher : Quelle société voulons-nous à l'ère numérique ?

j'ai parcouru le sommaire et là, il y a un chapitre qui traite spécifiquement de nos préoccupations (page 41 et suivantes) : L’enjeu des savoirs : contribution du numérique à l’innovation et la citoyenneté. Avec un schéma qui donne bien la tendance en cours. Comment articuler accès aux savoirs, l'éducation et l'accompagnement nuémrique et la production de nouveaux savoirs ? Des exemples montrent que cela est possible pour toutes les populations  

 

Quelques exemples :

Le jardin des savoirs : (http://www.asso-bug.org/labo/le-jardin-des-savoirs-de-rennes-metropole) il permet à chacun de stocker et publier des données sur son parcours, ses expériences, ses savoir-faire, etc. pour les partager et les échanger avec d’autres personnes choisies.

le Wiki Guill : (http://wiki-guill.net) il se présente comme l’ « encyclopédie vivante du quartier » et propose une écriture collaborative aux associations, habitants et artistes pour parler de leur quartier.

Le Webnapperon du Centre Erasme : (http://www.webnapperon.com) est emblématique de ce type d’approche, permettant aux personnes âgées d’accéder aux usages d’internet (albums photos partagés avec des proches, e-mail, blogs, etc.) sans même maîtriser la technologie de l’ordinateur.

L'intridction présnte bien l'enjeu. numérique ? Lorsque, pour des raisons de limites socio-économiques, on n’a pas accès aux technologies numériques qui sont omniprésentes dans notre société, on risque d’autant plus de se sentir exclu socialement (perte de liens) et symboliquement (perte de reconnaissance). D'après la dernière étude du Crédoc sur la diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société française, 51% des adultes (et 75% des adolescents) considèrent que « disposer d'internet est important pour se sentir intégré dans notre société ». Il est bien sûr souhaitable d’accompagner progressivement les populations concernées vers les technologies numériques qui leur font défaut, mais n’est-il pas aussi pertinent d’inventer des nouveaux outils qui leur permettent d’accéder aux usages recherchés, sans avoir à maîtriser la technologie ?

Stéphanie Lucien Brun intervennait dans le débat du CiTIC /Numérique et espaces urbains du 15 octobre 2010 à Lyon. Sa présenation pousse la question des interactions nécessaires entre formation traditionnelle et approche numérique. Personne n'est détenteur de la vérité. Laissons nous bousculer et réfléchir à nos préjugés :

 

Est ce que cela vous inspire ? A lire comme boite à idées en faisant des translations entre monde la formatin continue et monde nuémrique. Les deux univers se rapprochent. Le premier monde risque d'être rapidement transformer du fait des usages qui se diffusent.

 

Place du web 2.0 dans les stratégies des organismes de formation (Accès: Lecture : Public)

le 14 Octobre 2010 par François Duport   Commentaires (1)

,

culture numérique, ressources

Isabelle Dremeau participe à l'animation du projet Skoden. Ses présentations sont toujours très intéressantes. Une première approche qui donne à réfléchir.
Quen pensez-vous ?

La présentation de Lionel Dujol (Accès: Lecture : Public)

le 4 Octobre 2010 par François Duport   Commentaires (0)

, ,

Présentaion de Lionel Dujol sur la transformation des métiers des médiathèques. Oublions les statuts, pensons compétences.
View more presentations from Dujol Lionel.

Le numérique : nouvelle donne, nouvelle politique régionale ? (Accès: Lecture : Public)

le 14 Septembre 2010 par François Duport   Commentaires (0)

actualité, culture numérique

La Région Rhône-Alpes engage, avec le concours de l'Observatoire des politiques culturelles, une concertation régionale à l'attention de l'ensemble des acteurs artistiques et culturels du territoire concernés par la question des TIC et de l'internet dans le champ culturel et des politiques culturelles. Cette concertation aura lieu d'octobre 2010 au printemps 2011. Ses objectifs : établir un état des lieux autour de cette problématique, valoriser les démarches et expériences existantes, faire part des questionnements et de susciter des propositions de la part des acteurs afin d'alimenter la politique culturelle de la Région.