Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Animatrice du réseau FormaVia
Télécharger en PDF Page lue par 1 membre(s) et 1645 affichage(s)

Quelques chiffres sur le développement des TIC (Accès: Lecture : Public)

le 4 Mars 2010 par Jézabel Roullée   Commentaires (0)

, ,

actualité

 

 

A l'heure où les Technologies de l'Information et de la Communication occupent une place primordiale dans les politiques de développement de la plupart des pays du monde, il était judicieux de s'interroger  sur le développement réel des TIC en 2010.

 

C'est maintenant chose faite avec cette étude récente réalisée par l'Union Internationale des Télécommunications (UIT) qui a permis de comparer l'évolution des TIC dans 154 pays sur une période de 5 ans (2002-2007). C'est à partir d'un indice de développement des TIC (IDI) calculé à l'aide de 11 indicateurs dont les principaux sont l'accès aux TIC, l'utilisation des TIC, les compétences dans les TIC, le nombre de ménages ayant un ordinateur, le nombre d'internautes et les taux d'alphabétisation que ce comparatif a été réalisé.

 

Il en ressort globalement que le développement des TIC s'est amélioré dans tous les pays notamment dans le domaine de l'accès aux TIC  avec le développement des infrastructures de téléphonie et d'internet (réseaux mobiles à haut débit, 3G) et de l'équipement des particuliers. Cependant, le nombre d'internautes n'a pas augmenté aussi vite. Selon  l'étude, fin 2008, 23 habitants sur 100 dans le monde utilisaient internet.

 

L'étude fait bien ressortir le fait qu'il existe une forte corrélation entre l'indice IDI et le PIB. Ainsi, le meilleur indice de développement des TIC se situe bien dans les pays dont le niveau de développement des infrastructures des TIC et le pouvoir d'achat des utilisateurs est le plus important. En 5 ans, le niveau d'utilisation des TIC y a augmenté de plus de 30%. L'Europe du nord et la République de Corée sont en tête du classement, suivis par l'Europe occidentale et l'Amérique du nord. La Belgique et la France  pointent respectivement aux 24ème et  23ème rangs. Les pays les moins développés restent logiquement en bas du classement. En 2008, 5% des africains utilisaient internet. Forte progression, la Chine est passée du 90ème au 73ème rang du classement, grâce à l'essor du téléphone cellulaire et du nombre d'internautes.

 

Globalement, au niveau mondial, la fracture numérique subsiste. Les disparités entre ceux qui utilisent les TIC et ceux qui ne les utilisent pas sont toujours aussi importantes.

 

Le rapport intègre également un indicatif de coût des TIC. Il met en exergue le fait que plus l'indice IDI est élevé, moins le coût des TIC est important et vice versa. Autrement dit, il met en lumière que le développement des TIC est un enjeu très important également pour offrir aux utilisateurs un coût d'utilisation des TIC qui soit le plus bas possible pour un accès le plus étendu.

 

Source : Communiqué de presse de l'UIT