Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Télécharger en PDF Page lue par 1 membre(s) et 1489 affichage(s)

Retour sur Andrézieux (Accès: Lecture : Public)

le 27 Juin 2011 par loicgervais   Commentaires (3)

, ,

Retour sur les rencontres régionales qui se sont déroulées à Andrézieux, jeudi 23 juin. Quelques prises de notes sur le ressenti des pionniers

 

 

Hervé : de nouveaux usages (communication en réseaux) il faut beaucoup de temps pour être réactif et pertinent, d'autant que le « vrai métier » prend du temps aussi

 

Gaelle : problème de temps. Après le 20 mai afflux d'information et de nouveaux outils trop c'est trop. (overdose d'information) Quel est l'intérêt d'avoir autant d'outils ? Ne peut on pas formatiser 3 outils ? . cerise sur le gâteau : changement de mise en page de la plateforme. Il est difficile de suivre la richesse des échanges sur elgg

 

Sylvie : je suis perdue entre mon positionnement et le référentiel. Je n'arrive pas à voir si je suis dans les clous vis à vis de certaines compétences.(notamment sur la notion de travail avec des groupes). coté positif partager avec de nouveaux gens et découverte de nouveaux outils. (en qualité de pionnière, je suis chercheur).


François Bocquet : ne pas hésiter à indiquer que les scénarii peuvent ne pas coller à la pratique

 

Olivier : j'ai pris le train de face. Pas de blocage avec les outils dans un premiers temps. Source d'information énorme que je commence à organiser. Autre pbm choisir les bons outils. Comment imbriquer un outil grand public avec un outil développé sur notre plateforme. L'intérêt de l'outil unique. Sur le référentiel on s'est rendu compte avec nicolas que nous n'étions pas inscrits sur le même module. Olivier s'est lancé plein d'enthousiame dans le module 3 qu'il ne connaissait pas du tout.

 

Benoit : Pas pionnier. Création des hubs viadeo/apprendre 2.0/ linkedin animer une communauté demande des compétences et du temps, bref 'est un métier. Découverte de nouveaux outils peraltrees, idem netvibes. Au nivo du c2i l'accompagnement de michel a pris du temps

 

Michel : grande difficulté à distinguer pro et perso dc création de page pro facebook déjà présent sur des plateformes comme viadeo / linkedin. Premier ressenti il faut maîtriser les usages et bien faire le distingo entre la personne et le pro. Cela introduit une démarche flexible (prenons le temps d'aller vite). Existe d'autres outils qui seraient intéréssants à utiliser. Travail collaboratif (faire une présentation croisée avec stéphane leprince). Présentation d'un outil d'évaluation à distance à venir avec stéph + epn dans un second temps.

 

Stéphanie : moins de difficulté sur les outils, juste a tiqsser des liens. Beaucoup de mal au début avec la plateforme elgg. Approche je m'occupe d'abord de moi avant d'investir les espaces collectifs. Ce qui me pose encore problème, j'ai l'impression qu'on est en train de faire 2 choses en parrallèles (mis en abîme)

 

François Bocquet : effectivement l'exercice est pas facile mais vous êtes les élus


objectif parcours 2 partir sur un parcours de 60 heure sur 3 mois.

Le jury de certification se tiendra début septembre.

Aujourd'hui le c2i2e est préparé dans des conditions pires que les nôtres. Objectifs arriver à modéliser et à balayer une formation.

Le jury ira voir le dossier en particulier si il y a litige.

 

Nicolas : mon intérêt est de partager les pratiques et de découvrir de nouvelles pratiques pédagogiques et du coup remise à niveau personnel. Je rejoins michel chong sur le fait de scinder démarche perso et démarche pro. « On acquierre du savoir faire quand on patauge, j'ai bien acquis »

 

Chantal : présentation outil « animoto » outil en ligne (animoto.com) Ambiguité de l’appellation. Ravie de voir émerger ce C2i2ef (c'était une attente déjà formalisée de ma part en 2006). au niveau du portfolio j'ai fait une démarche de biographie pro. Au niveau des usages des réseaux sociaux, j'étais un peu réfractaire par des pratiques antérieures qui aveint généré une forme d'adiction. Ce projet m'a encouragée à recréer des comptes ou à en réactiver et d'utiliser des outils comme hootsuit pour gérer tout ça. L'aspect post-formation était intéressant également


François Bocquet : Ce n'est pas la spécialité enseignée qui compte mais la manière dont on utilise les outils pour enseigner.


 

Lydie : présent depuis mi mai. Le côté pionnier correspond à mon état d'esprit. Sur l'aspect personnel j'ai rapidement commencé à remplir mon portfolio, je comprends juste ce qu'est un blog/forum/wiki

au niveau des réseaux j'ai réactivé certains outils inusités jusque là. Quels outils pour qui pour quoi ? J’aimerais pouvoir faire de la vidéo formation.

 

Guy : je me retrouve là presque par hasard. Obligé de faire la séparation entre privé/pro . Ce que j'apprécie c'est de cotoyer d'autres fonctions d'autres univers et donc de pouvoir faire des écahnges culturels. Je rejoins l'idée générale de nébuleuse, le côté construction collective me déstabilise un peu plus.

 

Les échéances :


Faire ce tableau de référencement.

Évaluer le travail de son binôme dans un objectif d'être évaluateur dans la phase deux.

Puis intégration dans émaval (attention à renvoyer vers des liens publics)


La logique du portfolio veut que l'utilisateur décide de ce qu'il réserve et à qui il le réserve.

L'effet plagiat est moindre grâce à la diffusion publique


« faire confiance c'est bien controler c'est mieux » Lénine.


Les éléments de preuve ne sont pas des éléments d'acrobatie sur le web 2


c'est par exemple :


comment j'organise la veille

savoir documenter une information

 

Merci Loïc pour ces éléments qui compléteront le compte-rendu à venir ce jour. A bientôt, Olivia

Olivia Vernier le 27 Juin 2011

Content de pouvoir suivre la rencontre en différé. J'ai réalisé une présentation de notre démarche aux journées du elearning... Elle fait sens. En fait, beaucoup de personnes se sentent perdues face à la culture numérique parce qu'elle est composite. Pour saisir la puissance des enjeux, nous devons métisser les approches et croiser nos regards. D'où ce twett qui a été relayé à droite et à gauche : RT +100 @fduport: @cjouneau @fbocquet et si on mélangeait un parcours educ nat, sup, et continue, formel et informel.... Juste pour voir :-)

 

François Duport le 27 Juin 2011

Complètement d'accord François (mais tu le sais) je rajouterai que c'est la question de de l'éducation tout au long de la vie qui est pointée car elle est d'autant plus composite du'on y intègre l'approriation d'une culture numérique. C'est la difficulté à laquelle nous sommes confronté sur les assises de Corse avec une approche "compilée" ou "juxtaposée" de l'éducation sans identifier "le fil à tirer"...

Pour mieux visualiser, je me propose de réaliser une mindmap à compléter et enrichir car pour ma part j'en ai besoin pour identifier les articulations et les points de frictions dans les approches.

 

Guy Pastre le 1 Juillet 2011