Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Membre de l'équipe d'animation de FormaVia ; animatrice des communautés PraTIC et Formation et ODiDe
Télécharger en PDF Page lue par 1 membre(s) et 1549 affichage(s)

Du e-learning à la culture numérique, par le petit bout de la lorgnette (Accès: Lecture : Public)

le 5 Juillet 2011 par Olivia Vernier   Commentaires (1)

, , , ,

culture numérique

Les 15 dernières années passées dans le domaine des TIC et de la formation m’ont permis d’observer avec intérêt l’évolution du secteur et des usages.

Quand je mettais en place PlaNet University , institut de formation en ligne pour les experts et organismes de micro finance, Oracle, WBT Manager, SABA, etc. étaient les leaders du elearning, expliquaient comment cela se passait en lien avec les études grands comptes réalisés notamment par Arthur Andersen. Le benchmark des plates-formes battait son plein, on en recensait près de 260 (voir le répertoire des plates-formes elearning de THOT, accessible sans abonnement depuis peu). La mise en place d’un dispositif coutait très cher. La technologie était la clé d’entrée.

Quand j’ai créé mon entreprise en 2001, nous avons pu commencer à mettre en place des dispositifs sur base open source, notamment avec Ganesha, et à nous concentrer sur la pédagogie (scénarisation, granularisation, médiatisation des contenus de formation).

Les plus gros efforts concernaient alors la formation des acteurs – formateurs, tuteurs, chefs de projet – à cette nouvelle pédagogie, parmi  lesquels les professeurs du CNAM Ile de France que j’ai eu le plaisir d’accompagner plusieurs années de suite pour définir leur méthodologie de tutorat en ligne, et les former à sa mise en œuvre. 

Cela a servi pour des branches, des territoires, de grandes entreprises (2 exemples de réalisation auquel j’ai eu la satisfaction de contribuer : e-procedia, plate forme de formation en ligne pour la chimie  et associathèque : le site d’informations et de services dédiés aux associations piloté par la confédération nationale du Crédit Mutuel).

Et puis les réseaux sociaux ont explosé, l’open sources s’est développé, le web 2 et la blogosphère sont apparus.

 

Le e-learning a dans le même temps presque disparu et la Foad est parfois apparue comme morte !

Le numérique est désormais au service de la formation, de l’animation, de l’enseignement, de l’orientation, de l’emploi …

Avec FormaVia, on voit très bien que la question est désormais celle de la culture  numérique (et même de l’identité numérique ). La nécessité est celle de former toute une génération d’acteurs « migrants », comme cela a été exprimé dès 2009 au cours du FormaCamp.

Il s’agit d’un enjeu fondamental. Nous nous sommes beaucoup interrogés, équipe d’animation, sur le moyen de mettre en relation les acteurs, de décloisonner les secteurs, de faciliter l’apprentissage entre pairs, et l’appropriation des nouveaux usages.

La mise en œuvre et l’animation de communautés de pratiques nous a semblé un moyen pertinent, intéressant pour atteindre cet objectif.

 

Parmi celles que j’ai constituées et que j’anime, la communauté ODIDE , composée à la base d’organismes de formation concurrents, a publié un livre blanc à destination des pouvoirs publics, puis animé des rencontres locales afin de mettre en relation les acteurs autour du thème « Impact des TIC sur la formation, l’orientation et l’Emploi ».

 

PraTIC et Formation (pour "Projets Rhône-Alpes TIC et Fromation") , composée d’OF et d’EPN, a organisé des conférences et ateliers pour faciliter l’échange de points de vue et retours d’expériences pour les responsables de projets TIC et Formation.

Les espaces dédiés sur elgg ont permis de travailler à distance via un outil de réseau social.

Les réunions se font pour partie à distance via skype. Les publications ont été partagées via les blogs et wikis.

 

En complément des réseaux de professionnels permettant l’échanges de pratiques et d’expériences, il y a de nombreux sites de ressources incontournables (THOT, FFOD, …), des outils de syndication de contenus et de veille mutualisée, et des outils de communication permettant d’identifier tout de suite les personnes référentes sur un sujet, sur la scène internationale (ex. de l’expérience #claved). 

 

Le résultat de cette évolution a été une vraie conduite du changement :

Là où on parlait de concurrence entre organismes, on parle de réseaux, de communautés, de consortium.

Là on écrivait un copyright sur tous les contenus, on accepte désormais de publier en creative commons.

Cela a donné lieu a réflexion sur le e-portfolio  , initiée au sein de PraTIC et Fromation avec une conférence de Pierre Benech en 2009  et à une expérimentation , devenu un sujet d’ateliers au sein de formavia .

A ce jour, le site FormaVia comprend une belle collection de eportfolios, avec des blogs et wikis associés dans lesquels les acteurs échangent sur leurs pratiques et usages des TIC en formation.

Bref, l’accompagnement du projet C2I 2e Formateurs en Rhône-Alpes a été l’occasion de faire le point sur cette évolution et induit une belle concrétisation(cf. le Compte-rendu de la réunion du 23/06)

Merci à son initiateur et à son principal sponsor, la DEFC !

C'est par le petit bout de la lorgnette qu'on fait le point sur le vaste horizon.. Clin d'oeil

Florian Daniel le 12 Juillet 2011