Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Membre de l'équipe d'animation de FormaVia ; animatrice des communautés PraTIC et Formation et ODiDe
Télécharger en PDF Page lue par 1 membre(s) et 1440 affichage(s)

Des risques liés à l’utilisation des nouvelles technologies ? (Accès: Lecture : Public)

le 26 Avril 2010 par Olivia Vernier   Commentaires (1)

, ,

ingénierie pédagogique, culture numérique

Si vous vous interrogez concernant les incidences d’un trop plein d’informations dans les nouveaux environnements de travail et d’apprentissage, lisez l’article  « Fuyez les livres, fuyez l'école, fuyez Facebook! »  de Vaughan Bell, psychologue de l'Université d'Antioquia à Medellin en Colombie.

Cette histoire des craintes suscitées par la technologie, de l'imprimerie à Facebook, retrace l’ensemble des peurs engendrées par l’accélération de la diffusion du savoir avec des liens sur une liste d’articles tels que « Google rend il stupide ? »

Extraits :
Tous ces articles ont un point commun: aucun ne fait référence à de vraies recherches sur la façon dont les nouvelles technologies affectent notre esprit et notre cerveau. Ils donnent la parole à des gens qui croient n'être plus capables de se concentrer, interrogent des scientifiques qui mènent des travaux dans des domaines parallèles, et c'est tout.
L'écrivain Douglas Adams s'est intéressé à la façon dont nous percevons la technologie: ce qui existait déjà quand nous sommes nés nous semble normal, on se jette sur tout ce qui apparaît avant nos 35 ans, et on se méfie de tout ce qui est inventé après. Je ne dis pas que les nouveaux médias sont complètement inoffensifs, et je crois qu'il devrait y avoir un vrai débat sur la façon dont l'évolution technologique affecte à la fois nos corps et nos esprits. Mais ces effets-là, de toute façon, on ne les prendra jamais au sérieux, parce qu'on a toujours laissé nos peurs biaiser notre jugement. Tous ces débats d'il y a quelques siècles, l'école engourdit-elle le cerveau, les journaux dégradent-ils le tissu social, nous semblent un peu bizarres maintenant, mais nos enfants ressentiront sans doute la même chose à propos des peurs que l'on manifeste aujourd'hui. Et il ne faudra pas bien longtemps avant que le cycle ne recommence.

Lien : http://www.slate.fr/story/17675/fuyez-les-livres-fuyez-lecole-fuyez-facebook