Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Télécharger en PDF Page lue par 4 membre(s) et 2651 affichage(s)

une expérimentation pédagogique : utiliser framapad avec un public illettré (Accès: Lecture : Public)

le 3 Avril 2012 par Réjane ALIOUCHE   Commentaires (3)

Suite à la première micro-conf sur la plateforme Formavia, j'ai tenté l'expérience Framapad avec mon public en formation...

Une expérience qui me semblait très ambitieuse au regard des difficultés cognitives que peuvent manifester mes stagiaires : en effet, se repérer sur un écran et coordonner ses actions (lecture, saisie de texte, participation au chat en parallèle) demande une concentration importante et mobilise fortement les ressources cognitives...

Cette activité s'est déroulée dans le cadre d'une simulation globale visant à créer un village virtuel, à le peupler et le faire vivre au gré de mes propositions et des besoins des apprenants. Il s'agissait ici de rédiger de manière collaborative et simultanée le texte d'une pétition contre les nuisances sonores rencontrées dans un quartier du village.

Une expérimentation réussie si on en croit les participants qui sont parvenus à générer un texte cohérent, à le modifier de manière collaborative et a apporter les modifications demandées en direct ! Ils ont notamment mis en avant le fait que cet outil motivait leur envie d'observer plus finement ce qu'écrivaient les autres et valorisait leurs initiatives.

Une difficulté rencontrée au départ : des problèmes de déconnexions multiples et très perturbantes résolus rapidement en utilisant Mozilla comme navigateur unique au sein du groupe.

 

 

Comme quoi... Apprendre à plusieurs est source de motivation. Et que parfois il n'est pas nécessaire d'installer du complexe, mais juste détourner des outils à disposition dans un cadre pédagogique.

Bravo pour l'expérimentation

François Duport le 16 Avril 2012

Dommage, je voulais déposer un premier commentaire sur votre blog... Et la politique de confidentialité ne me l'a pas permise. 

François Duport le 16 Avril 2012

Effectivement, suite à des débordements lors de la création du blog, la Direction de l'organisme a préféré bloquer les commentaires. J'ai proposé une modération qui sans doute sera validée prochainement.

Réjane ALIOUCHE le 23 Avril 2012