Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Télécharger en PDF Page lue par 2 membre(s) et 2092 affichage(s)

OU L'ON REPARLE DES UNITES CAPITALISABLES (UC). (Accès: Lecture : Public)

le 11 Juillet 2011 par Hervé Yvrard   Commentaires (2)

, ,

La validation par unités capitalisables, largement utilisée dans les années 70 et 80, essentiellement pour la délivrance de diplômes de l'enseignement professionnel, est tombée en désuétude. Pourtant, pour l'avoir beaucoup utilisé, j'ai apprécié ce système qui permettait à chaque apprenant, dans le cadre d'une pédagogie individualisée de suivre une progression personnalisée(Les quatre phases d'un parcours personnalisé)  en atteignant les uns après les autres ses objectifs, objectifs opérationnels définis de manière précise et univoque (pédagogie par objectifs). Chacun d'eux faisait l'objet d'une ou plusieurs évaluations qui alimentaient un dossier (dossier de preuve). Au vu de ces documents, un jury permanent tripartite (enseignant de spécialité, salarié, employeur), composé de commissions de domaine (mathématiques, français, enseignement professionnel...) délivrait des unités de formations que le candidat pouvait capitaliser pendant 5 ans.

Des épreuves ponctuelles mesurant les savoir-faire professionnels pouvaient également être organisées.

Exemple : structure du CAP mécanique auto

 

U4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

U3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

U2

 

Ma 2

 

Sc 2

 

Fr 2

U1

 

Ma1

 

Sc 1

 

Fr 1

 

 

 

 

 

 

 

domaine

professionnel

 

domaine

mathématique

 

domaine

sciences

 

domaine

Français

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Pendant toutes ces années, j'ai été formateur auprès d'enseignants et de formateurs voulant intégrer la pédagogie par objectifs (PPO) dans leurs pratiques, en particulier pour les formations en UC. Tous reconnaissaient les vertus de ce type d'enseignement qui responsabilisait les apprenants et les rendaient acteurs de leur formation.

Loin de moi l'idée de jouer les anciens combattants, nostalgiques d'un temps que les moins de 20 ans..... Si je reparle des UC, c'est que, très récemment j'ai entendu l'éminent Philippe Mérieux vanter les mérites de ce système et en suggérer l'utilisation pour le baccalauréat. Quel lien me demanderez-vous avec ce qui nous occupe ? Le dossier de preuve ! Si d'aventure un tel système était remis au goût du jour, on peut aisément imaginer la place que pourrait prendre l'outil numérique dans ce processus de validation et dans l'acquisition des savoirs. Un dossier de preuves numérique  pourrait alors aisément se substituer au dossier "papier" d'antan. Les TICE comme outil de réactivation de pratiques pédagogiques délaissées  !

Bibliographie

Comment définir les objectifs pédagogiques (RF Mager)

Définir les objectifs de l'éducation (V etG Delandsheere)

Les objectifs pédagogiques en formation initiale et en formation continue (D Hameline)

La définition des objectifs pédagogiques (J Pocztar)

L'évaluation, règles du jeux (C Hadji)

Formuler et évaluer ses objectifs en formation (M Barlow)

 

Très intéréssant cette notion d'unités capitalisables. Pour reprendre ton exemple du déroulement du CAP mécanique auto, il faudrait peut-être alors ajouter un domaine "nouvelles technologies" dans lequel le stagiaire serait formé à la prise en main des outils lui permettant de constituer son dossier de preuves numérique.

loicgervais le 6 Septembre 2011

Bonjour Loic,

l'idée est en effet séduisante, mais hélas (ou tant mieux), ce n'est pas moi qui fait les programmes. Certaines formations se font en CCC (contrôle continu des connaissances) et intègrent des modules TIC. Si les UC revenaient au goût du jour, il est probable qu'un domaine TIC serait ajouté.

Hervé Yvrard le 6 Septembre 2011