Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Animatrice Multimédia à l'Espace Cyber-Base Emploi /P@m de Folelli - Chargée de TD TIC en présentiel ou FOAD
Page lue par 21 membre(s) et 3697 affichage(s)
Lecture : Public

MicroConférence : Curation - Que signifie le terme "curation" ?

par marylin richard, dans le portfolio de marylin richard
06 04
2012
vendredi 06 Avril 2012, à 12h00
, , ,

» Qu'est-ce qu'une MicroConférence ?

Marylin Richard du P@m de Folelli en Corse nous fait découvrir "la curation"...





Pour cette 5eme, microconférence, Marylin Richard du P@m de Folelli en Corse nous fait découvrir "la curation" ainsi que des nouveaux outils pour consolider les pratiques numériques et/ou les développer.

Après la présentation vidéo de 12mn, Marylin nous a expliqué comment elle utilise la Toile en tant que formatrice à distance pour les universités de Corte et Limoges, et en tant qu'animatrice d'un espace public internet en Corse (P@m de Folelli).

Micro-conférence " La curation" par FormaVia

- Veille institutionnelle, curation personnelle : quels outils choisir?
Cela dépend du type de contenu à partager (photo, vidéo, url). Si c'est une adresse URL bundlenut fait affaire, pour plus de visuel (avec des contenus mixtes Scoop-it et Newsmixt est bien, pour des photos Marylin utilise pinterest . Cela dépend des usages.
Tout ce qui est sur Pinterest et Twitter peut se retrouver sur newsmix.Un outil qui parait super, on s'aperçoit qu'il est moins bien 1 an après. Donc il faut être en mesure d'améliorer sa pratique de veille, d'utiliser les fonctions d'exports, et de s'adapter.

- Comment tu organises ta veille ?
Marylin se sert de twitter pour faire sa veille, car ce sont des actualités montantes. Twitter lui permet de chercher, échanger et partager. Si l'info et/ou le site est intéressant elle met le flux RSS sous googlereader. Elle s'est créé des dossiers thématiques dont un "site à surveiller" qu'elle jardine lorsqu'elle a le temps pour en vérifier le contenu.  Il y a également depuis twitter une étoile (=favoris) qui le range le flux dans "mes favoris". Certains font ainsi pour marquer les sites à regarder, ranger, classer.
Le partage permet d'agrandir le flux.
Pearletreas permet de faire du partage mais ne fait pas de la veille en flux tendu. Il permet de collecter, partager.
Un twitter, netvibes ou un googlereader permet dès l'ouverture d'avoir les actualités.

- Pearltrees est-il public par défaut?
Pour l'heure tout est public. Pour l'anecdote, suite à la publication de cette microconférence sur Dailymotion, Marylin a été contacté par un des co-fondateurs de Pearltrees. ils ont ainsi échangé une petite heure... La version officielle est prévue pour cette été et prévoit des améliorations comme de faire des pearltrees privés. Googlereader, netvibes, ou Délicious permet en revanche de faire des liens privés.

- Fais-tu valider ta veille "institutionnelle" ?
Elle est responsable de l'EPN et elle a carte-blanche. Elle préconise 2 comptes : un prof et un perso. D'autant que si cette veille est faite dans le cadre du travail, le compte pro est de rigueur. Dans certaines structures, on a pas le droit de tout mentionner et de parler de tout, c'est pourquoi la "fonction de veille" doit être validée et partagée en interne.

- Le temps passé : Marylin veille le soir, et ce prend 2h en moyenne !...
Je suis obligée d'être tenue informée, et cela me plait. Cela me donne des idées, dans le cadre de mes animations pour les enfants, les séniors. Je vois des nouveaux outils, je les teste, pour les cours que je donne aux étudiants de Corte ou de Limoges, je partage des ressources, je m'inspire d'animations que d'autres font...

- Comment gérer la masse d'info?
C'est le point sensible, l'infobésité. Il faut apprendre à trier et savoir cibler. Les messages twitter étant court ils permettent le ciblage.

- La différence entre veille et curation ?
La veille  = c'est personnel, sur plusieurs sujets à la fois.
La curation = c'est la dernière étape de la veille, tu choisis un thème, tu décides de partager les ressources sur ce thème, tu peux motiver tes choix, cela fait gagner du temps aux autres. La curation s'applique aux marques avec un enjeu de notoriété. (ex : La Redoute fait valoir sa renommée, les institutions aussi)

LIENS COMPLEMENTAIRES
Lien pdf de la présentation : http://www.slideshare.net/m4rylin/la-curation-12254465
Pour en savoir plus sur http://toutpinterest.com/
Comparatif des plates-formes de curation : http://socialcompare.com/fr/comparison/curation-platforms-amplify-knowledge-plaza-storify
Un petit lien pour la veille : 4 étapes pour réussir une veille sur Internet : http://www.netpublic.fr/2012/02/4-etapes-pour-reussir-votre-veille-sur-internet-brochure-telechargeable/

Réjane trouve intéressant, et découvre de nouveaux outils.
Sylvie ne s'est pas encore lancé dans de la veille. Elle n'a pas de temps. Elle utilise les favoris pour l'heure, mais Marylin, la rassure en lui indiquant qu'à terme cela lui fera gagner du temps.
Aissa a l'impression d'être devant une boite à outil énorme, mais à besoin d'avoir une méthodolgie, un tuteur qui lui transfère sa pratique.

Une chose est sûre Marylin reste en contact et propose d'ouvrir avec Aissa un forum d'échange pour qu'il raconte comment il construit les étapes de sa veille et avec quels outils et... pour que cela soit encore plus intéressant chacun sera invité à pointer les outils utilisés pour les 4 étapes de la veille... a suivre....

Présents :
Sylvie Beaumont, Aissa Droui, Nicole Mascle, Réjane


Commentaires et discussion

Merci à Marylin pour son intervention. Elle raconte son intervention sur le blog du p@m de Folelli en Corse : http://folelli.blogspot.fr/2012/04/une-micro-conference-pour-le-reseau.html

Jézabel Roullée le 6 Avril 2012

Au delà de l'attrait que peuvent représenter les outils présentés, c'est une démarche de veille claire et structurée que nous a présenté Marilyn, avec Twitter comme "source vive". Google reader lui permet d'agréger les flux des sites "porteurs" ou à fort potentiel ainsi repérés. Elle se ménage ensuite un temps de recoupement, vérification, tests des outils avant d'éditorialiser et partager via des outils spécifiques au type d'informations (articles/images/vidéo...).

Elle nous a aussi éclairé sur son cheminement en tant que veilleur : elle a testé et adopté des outils de curation pour les remplacer plus tard par des outils avec lesquels elle se sentait plus à l'aise, pour des raisons ergonomiques, dynamiques, pour la qualité des modalités de partage offertes etc.

Une micro-conférence hyper instructive animée de main de maître par Marylin et la toujours excellente Jezabel (qui sait faire rebondir et répartit la parole comme personne...) !

Réjane ALIOUCHE le 16 Avril 2012