Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Conception et mise en oeuvre d'outils et de services numériques - Accompagnement technique et support du réseau FormaVia

Dossier de preuve C2i2e - Florian DANIEL   Lecture : Public

Télécharger en PDF Page lue par 2 membre(s) et 12217 affichage(s)

Dernière mise à jour le 6 Juillet 2012 par Florian Daniel

Un projet

De formation initiale scientifique, j'ai poursuivi des études universitaires en Géographie / Aménagement du Territoire, complétées par un master 2 "TIC dans le Développement Territorial". Animé par un projet -à long terme- d'installation (ou de retour ?) en milieu rural autour d'une activité glocale qui articulerait activités locales autour de la culture et de la restauration, et plus globales et d'intérêt public autour du web, j'ajoute progressivement des briques à ce que j'estime utile pour ce projet. Mon parcours associe des expériences diverses : animation socio-culturelle et développement web, viticulture et jardinage de dispositifs en ligne, édition de journaux locaux sur presse traditionnelle et online, conseil stratégique et conception de plateformes en ligne, organisation d'événements et de plus en plus formation.

Un métier

Mon activité professionnelle actuelle -mon premier métier- constitue l'une de ces briques, intéressante par la dimension transverse et variée de l'activité de conseil (du moins au sein d'une structure à taille humaine). Je travaille depuis 2007 au sein du cabinet Proposition, spécialisé en conseil en stratégie et projets numériques pour les acteurs publics, et ai ainsi participé à diverses missions : audit de sites publics et recommandations (Vie-publique.fr, l'écosystème de sites du Conseil Général des Yvelines), conception d'événements participatifs (Démocratie en réseaux 2008, FormaCamp 2009), veille et benchmarks (moteurs de recherche, web sémantique, open data...), formations (EPN du réseau des ERIC, master 2 à Toulouse, Licence 1 à Paris 13), animation de réseau (FormaVia), gestion de sites (une dizaine d'extranets sur bases SPIP, Dotclear, Wordpress, Mediawiki), intégration et développement de plateformes collaboratives (Fing, FormaVia).

Depuis 2009, Proposition a intégré ITEMS International, cabinet d'assistance à maîtrise d'ouvrage spécialisé sur les questions numériques, avec un spectre plus large : médias numériques, internet des objets, énergie, smart grids, opendata, opensource. Cette association, tout en élargissant le champ de mes missions, a aussi été l'occasion d'une réorientation sur certaines de mes activités : je me suis plus ou moins spécialisé dans le support interne et externe des projets, en couplant une approche de formation ouverte et -en partie- à distance, à la conception et la mise en oeuvre de plateformes collaboratives. Nos équipes de travail sont à géométrie variable -nous travaillons beaucoup en partenariat avec d'autres structures- avec une équipe "permanente" d'une quinzaine de salariés, et un réseau de collaborateurs nettement plus large (quelques dizaines de personnes avec qui je travaille très régulièrement).

Des valeurs

Attaché à une certaine vision du sens public et de l'intérêt général, comme de la gouvernance et des préorgatives réglaiennes, je tente de développer dans le cadre de mes activités l'autonomisation, ou la capacitation (en attendant de trouver une meilleure traduction d'empowerment) de nos publics (qui sont rarement des apprenants), et d'agir pour engager une gestion publique des infrastructures et aménagements informationnels de nos territoires, qu'ils soient géographiques ou numériques. C'est l'une des motivations de mon engagement dans des projets opensource et l'attention toujours portée aux interfaces et aux standards qui rendent possible cette ouverture au monde, et la pérennité sécurisée de nos données dans la durée, mais toujours dans une logique d'usage et de facilitation de l'appropriation, la réutilisation.

Je compte déposer ce dossier non pas comme formateur, facette partielle quoique bien réelle de mes activités, mais comme facilitateur numérique, interface performative entre des besoins bien réels et des dispositifs numériques conçus pour donner corps à des projets collectifs dans une logique de partage et de bienveillance engagée.

 

Initialement, le tableau était composé comme celui qui suit : en vue de la préparation du dossier EmaEval, je préfère utiliser une simple liste de situations, et à chacune d'entre elles associer les compétences du référentiel.

  1. Travailler et apprendre en réseau : un contexte et un environnement, des projets, des outils et des ressources http://id.formavia.fr/pg/blog/Facyla/read/58860/dossier-c2i2e-travailler-et-apprendre-en-rseau-un-contexte-et-un-environnement-des-projets-des-outils-et-des-ressources
  2. Conception de dispositifs web, du point de vue légal : chartes, mentions légales, informations personnelles, fichiers et déclarations CNIL http://id.formavia.fr/pg/blog/Facyla/read/58861/dossier-c2i2e-conception-de-dispositifs-web-du-point-de-vue-lgal-chartes-mentions-lgales-informations-personnelles-fichiers-et-dclarations-cnil
  3. Des outils pour évaluer : conception et mise en oeuvre d'outils d'évaluation et de positionnement http://id.formavia.fr/pg/blog/Facyla/read/58862/dossier-c2i2e-des-outils-pour-valuer-conception-et-mise-en-oeuvre-doutils-dvaluation-et-de-positionnement
  4. Tutorat et formation à distance : accompagnement à distance et dispositifs mis en oeuvre dans le cadre de FormaVia http://id.formavia.fr/pg/blog/Facyla/read/58863/dossier-c2i2e-tutorat-et-formation-distance-accompagnement-distance-et-dispositifs-mis-en-oeuvre-dans-le-cadre-de-formavia
  5. Formations d'agents et élus territoriaux : mise en place d'une plateforme collaborative et formation des utilisateurs et animateurs à son utilisation http://id.formavia.fr/pg/blog/Facyla/read/58864/dossier-c2i2e-formations-dagents-et-lus-territoriaux-mise-en-place-dune-plateforme-collaborative-et-formation-des-utilisateurs-et-animateurs-son-utilisation

 

Le tableau suivant a été réalisé dans le cadre de la phase "Pionniers" au tout début juillet 2011 : il s'agissait de réaliser le même exercice que les pionniers que nous accompagnions alors, en essayant de structurer les dossiers pour proposer des modèles réutilisables par les candidats, à un moment où nous ne connaissions pas encore la forme que ceux-ci devraient prendre in fine dans EmaEval. Le lancement, très peu de temps après, du chantier qui a abouti à la V2 de cette plateforme m'avait entièrement monopolisé jusqu'à la rentrée, puis à la mise en production de la nouvelle version en décembre.

 

Dossier de preuve C2i2e Formateurs
Dossier de Florian Daniel
 Domaines  Compétences  Eléments de preuve (liens)
 A1 : MAÎTRISE DE L'ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE PROFESSIONNEL  A1.1. Identifier les personnes ressources TIC et leurs rôles respectifs, dans l'organisme de formation, et en dehors (collectivités, réseau de mutualisation de pratique, bassin de formation, niveau régional, national et international...).  Personnes ressources TIC : http://id.formavia.fr/pg/pages/view/37962/
 A1.2. S’approprier différentes composantes informatiques (lieux, outils, ...) de son environnement professionnel.  Appropriation de l'environnement numérique professionnel : http://id.formavia.fr/pg/pages/view/37967/
 A1.3. Choisir et utiliser les ressources et services disponibles dans les services numériques proposés par l'organisme de formation, la Région ou librement accessibles sur l'Internet.

Ressources et services en ligne régulièrement utilisés : http://id.formavia.fr/pg/pages/view/37967/

Profils et services en ligne :

  • Site personnel
  • FormaVia :)
  • Intranets et services internes : Basecamp, Items kitchen (Elgg), SPIP
  • Extranets "clients" : une vingtaine de sites diversement collaboratifs
  • Réseau Fing, Explorateurs du web
  • Dropbox
  • Twitter
  • Google
  • Skype
  • Linkedin
  • Viadeo
  • Facebook
  • Delicious
  • Pearltrees
  • Dailymotion
  • Soup.io
  • Netvibes
  • FlickR, Picasa, etc.

Autres sites ressources : Wikipedia, Dailymotion, PHP classes, Elgg.fr, community.elgg.com, diverses listes de discussions thématiques, etc.

 A1.4. Choisir et utiliser les outils les plus adaptés pour communiquer avec les acteurs et usagers de la formation.

 Utilisation d'espaces communs, soit construits à assemblés collectivement (wiki puis réseau FormaVia), soit pré-existants ou parallèles (CTEF, réseaux EPN, divers réseaux thématiques ou territoriaux).

Adaptations aux outils utilisés par chacun (à commencer par tél., mail, messageries instabntanées, visio, forums, etc.), et développement de nouveaux usages par "forttements" et contacts entre utilisateurs.

 A1.5. Se constituer et organiser des ressources en utilisant des sources professionnelles, culturelles et sociales.  Architecture et organisation de mon identité numérique et de mes publications : http://id.formavia.fr/pg/pages/view/37977/
 A2 : DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES POUR LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE  A2.1. Utiliser des ressources en ligne ou des dispositifs de formation ouverte et à distance (FOAD) pour sa formation dans le cadre d'une appréhension plus large des pratiques, problèmes, innovations... Auto-formation intégrale sur les sujets informatique, développement web, administration serveur.

Utilisation d'un faisceau de ressources assemblées ad hoc pour chacun des sujets à investiguer ; composition d'un dossier d'autoformation, puis confrontation des ressources et des sources pour dégager la moelle des enseignements à en tirer, par analogie, comparaison et vérifications croisées.

 A2.2. Se référer à des travaux de recherche liant savoirs, apprentissages, savoir-faire, savoirs scientifiques, techniques, littéraires et artistiques et TIC.  Variable selon les thématiques :
 A2.3. Pratiquer une veille pédagogique et institutionnelle, notamment par l’identification des réseaux d’échanges concernant son domaine, sa discipline, son niveau de formation et son secteur professionnel.

Veille alimentée par : outils de veille automatiques, collègues et collaborateurs, réseau de connaissances professionnelles et amicales (largement hors du champ de mon métier, mais connexe de diverses manières), communautés thématiques (formation, développement, logiciels spécifiques, etc.)

Veille personnelle centralisée sur http://soup.facyla.net/

Veille institutionnelle diffusée via divers canaux selon les cas : delicious, twitter, articles et pages récapitulatives (ou alimentation d'articles tiers), envois directs à d'autres personnes.

 A3 : RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DANS LE CADRE DU SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE  A3.1. S’exprimer et communiquer en s’adaptant aux différents destinataires et espaces de diffusion (institutionnel, public, privé, interne, externe...).  Cf. publications sur Twitter, vs FormaVia, vs Viadeo ou Linkedin, sur les intranets, etc. Pour le privé, pas de trace publique.
 A3.2. Prendre en compte les enjeux et respecter les règles concernant notamment : la recherche et les critères de contrôle de validité des informations ; la sécurité informatique ; le filtrage internet.

 En charge notamment des déclarations CNIL ; référent sur les questions d'informations personnelles et de sécurité sur les sites et réseaux que j'administre.

Vérification des informations par croisement de plusieurs sources issues de médias divers, et identification du degré de fiablilité des sources .

Utilisation occasionnelle de moteurs de plagiat, notamment lorsque des questions de licence sont en jeu.

 A3.3. Prendre en compte les lois et les exigences d’une utilisation professionnelle des TIC concernant notamment : la protection des libertés individuelles et publiques ; la sécurité des personnes ; la confidentialité des données ; la propriété intellectuelle ; la propriété intellectuelle ; le droit à l'image.

 Cette prise en compte est nécessaire dès lors que l'on a des activités liée à l'administration de bases de données contenant des données nominatives ou privatives, et plus encore dans le cadre de missions menées au titre d'un acteur public.

Je veille également à l'information de mes collègues et clients quant au respect des dispositions de la CNIL dont je suis amené à renseigner les déclarations. La question d'être déclaré "CIL" - correspondant informatique et liberté - au sein de la société où je travaille s'est posée, mais la volumétrie et la diversité des fichiers éligibles que nous gérons en propre ne justifiait pas le temps requis par cette démarche (si nous devions opérer plus d'un tel site supplémentaire par an, cela deviendrait utile).

 A3.4. Respecter et faire respecter la charte d’usage de son organisme de formation, dans une perspective éducative d’apprentissage de la citoyenneté et en particulier du développement durable.

 En l'absence de charte d'usage écrite au sein de l'entreprise, l'action passe principalement par l'exemplarité des usages en général, et l'assistance au changement lorsque cela est demandé.

 B1 : TRAVAIL EN RÉSEAU AVEC L'UTILISATION DES OUTILS DE TRAVAIL COLLABORATIF  B1.1. Rechercher, produire, partager et mutualiser des documents, des informations, des ressources dans un environnement numérique.  Conception et alimentation des dispositifs de veille de FormaVia, consolidation et republication des flux sur des pages thématiques (sur le wiki par ex. : page associant des ressources "vives" type Twitter à des ressources plus "long terme" via Delicious ou des articles),...
 B1.2. Contribuer à une production ou à un projet collectif au sein d’équipes de formation disciplinaires, interdisciplinaires, transversales.  Intervention dans divers contextes qui requièrent cette aprpoche transversale ou interdiscipliinaire des thématiques à) traiter : formation, conception de services, mise en oeuvre de cahiers des charges techniques, études, etc.
 B1.3. Concevoir des situations de recherche d’information et de création dans le cadre des projets transversaux et interdisciplinaires.

 Dans le cadre de la formation : "Web 2.0" dans le master "Technologies de l'Information et de la Communication dans le Développement Territorial" : http://id.formavia.fr/pg/pages/view/37982/, explorations de plusieurs outils et services, approfondies par des recherches croisées et amenant à la constituion de courtes fiches (sourcées), puis de supports de présentation de ces services.

 B2 : CONCEPTION ET PRÉPARATION DE CONTENUS DE FORMATION ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE  B2.1. Identifier les situations d’apprentissage propices à l’utilisation efficiente des TIC ou induites par elles.  Un exemple de formation : "Web 2.0" dans le master "Technologies de l'Information et de la Communication dans le Développement Territorial" : http://id.formavia.fr/pg/pages/view/37982/ (notamment sur la dimension "apprendre en faisant" de la première intervention)
 B2.2. Concevoir des situations d’apprentissage et d’évaluation mettant en œuvre des logiciels généraux ou spécifiques à la discipline, au domaine enseigné, au niveau de la matière enseignée.  Un exemple de formation : "Web 2.0" dans le master "Technologies de l'Information et de la Communication dans le Développement Territorial" : http://id.formavia.fr/pg/pages/view/37982/
 B2.3. Intégrer des outils et des ressources dans une séquence de formation - et ne pas hésiter à faire faire en petits groupes- en opérant des choix ou en faisant opérer des choix entre les supports et médias utilisables et leurs modalités d’utilisation.  Un exemple de formation : "Web 2.0" dans le master "Technologies de l'Information et de la Communication dans le Développement Territorial" : http://id.formavia.fr/pg/pages/view/37982/ (notamment sur l'exploration de divers outils en solo, binôme et petits groupes, et restitution comparative des mini-travaux ainsi menés)
 B2.4. Préparer des ressources adaptées à la diversité des publics et des situations pédagogiques respectant les règles de la communication, des interactions au service d'un apprentissage.  Un exemple de formation : "Web 2.0" dans le master "Technologies de l'Information et de la Communication dans le Développement Territorial" : http://id.formavia.fr/pg/pages/view/37982/
 B.2.5. Concevoir des situations ou dispositifs de formation introduisant de la mise à distance.

 Un exemple de formation : "Web 2.0" dans le master "Technologies de l'Information et de la Communication dans le Développement Territorial" : http://id.formavia.fr/pg/pages/view/37982/ (notamment sur l'utilisation d'une plateforme collaborative comme support de la formation)

Interventions de formation et d'accompagnement à distance, notamment la "Conciergerie du jeudi" de FormaVia, dispositif continu de formation "légère" en ligne.

 B3 : MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE  B3.1. Conduire des situations d’apprentissage en tirant parti du potentiel des TIC : travail collectif, individualisé, en petits groupes ; recherche documentaire ; espaces problèmes ouverts à l'innovation et la création des apprenants.  Un exemple de formation : "Web 2.0" dans le master "Technologies de l'Information et de la Communication dans le Développement Territorial" : http://id.formavia.fr/pg/pages/view/37982/
 B3.2. Gérer l’alternance, au cours d’une séance, entre les activités utilisant les TIC et celles qui n’y ont pas recours.

 Mes interventions étant focalisées sur l'utilisation des TIC, leur utilisation exclusive comme objet et comme support en cours de séance est un parti-pris pédagogique.

Toutefois les séances combinent apports théoriques, exercices et applications pratiques, avec des temps d'échange et de discussion.

Les activités en binôme ou en groupe peuvent également être considérées comme ne faisant pas directement recours aux TIC, quoique les supports de travail et productions à produire soient sous forme exclusivement numérique.

La présentation de certains travaux donne également lieu à un rendu collectif, activité de de rédaction et de présentation appuyée sur un support numérique, mais qui mobilise d'autres types de compétences de la part des étudiants.

 B3.3. Prendre en compte la diversité des apprenants notamment le handicap, la difficulté d'apprentissage en utilisant les TIC pour gérer des temps et des modalités de travail différenciés, en présentiel et/ou à distance.

 Pas suffisament d'expérience avec des personnes en situation de handicap pour évoquer la question de manière conrète et détaillée.

Mon approche se limite à une connaissance technique ou théorique de plusieurs pré-requis du point de vue des outils en ligne (accessibilité des sites, outils, sensibilisation aux problématiques liées par exemple aux lecteurs de sites) ou des enjeux afférents (bénéfices des TIC pour l'égalité dans certains contextes).

 B3.4. Utiliser les TIC pour accompagner des apprenants, des groupes d’apprenants dans leurs projets de production ou de recherche d’information.  Cf. formation : "Web 2.0" dans le master "Technologies de l'Information et de la Communication dans le Développement Territorial" : http://id.formavia.fr/pg/pages/view/37982/
 B3.5. Anticiper un incident technique ou savoir y faire face à chaque fois que c'est possible. En tant qu'administrateur technique de nombreux sites et dispositifs web, je citerais entre autres : la mise en place de backups réguliers, et exceptionnels avant toute intervention majeure ; l'utilisation de sites de tests et de développement ; la production de procédures utilisables par des collègues en mon absence sur les sujets critiques nécessitant une intervention rapide ; le partage de certaines informations critiques avec quelques collègues "ressource" en cas d'aléas, l'existence d'un accès "corporate" à mon ordinateur en cas de force majeure, et la non-divulgation de l'ensemble et du détail des mesures prises sur un article public pour des raisons liées à la fonction que j'assure sur ce site et sur d'autres.

En ce qui concerne la réaction à un incident, le principe a toujours été de préparer autant que possible les dispositifs de sorte qu'en cas de perte totale il soit possible de récupérer et rétablir le maximum d'informations, quitte à perdre les dernières mises à jour. Cela passe par les dispositions précédentes, ainsi qu'une documentation sur les questions techniques liées à mes fonctions qui excèdent largement l'exercice de ces fonctions. Cela comprend également le repérage des "lieux" ressources où trouver de l'information en cas de gros problème, la recherche de rapports de piratage, bug, compromission ou perte de données, l'identificaiton et l'établissement d'un rapport de confiance avec les prestataires liés aux services opérés, et le test "en réel" de situation de crise sur des serveurs de test.

 B4 : MISE EN OEUVRE DE DÉMARCHES D'ÉVALUATION  B4.1. Identifier les compétences des référentiels TIC (B2i adulte, B2I Ecole, Collège et Lycée, C2I Licence, C2I Professionnels) mises en œuvre dans une situation de formation proposée aux apprenants.

 Dois-je évoquer, au risque de heurter des professeurs qui ne furent jamais les miens, cet épisode fort amusant qui avait précédé mon inscription en master2 lorsque, cherchant à connaître le contenu du module de formation C2i alors que l'année avait tout juste commencé (mais que mon "accès étudiant" ne fonctionnait pas), j'avais récupéré l'accès "super-admin" de la plateforme Moodle que j'explorais à cette fin, et jugé au regard du contenu du cours que je ferais mieux d'utiliser mon unique module "optionnel" autorisé par mon inscription à de meilleures fins ?

 B4.2. S’intégrer dans une démarche collective d’évaluation des compétences TIC (B2i adultes et autres certifications).  Quoique cela soit difficile à détailler en terme de preuves précises, mon intégration dans une démarche collective d'évaluation est liée à la mise en place de la certification C2i2e dans le cadre de FormaVia, sur les axes : animation de groupes de travail, mise en place d'outils d'auto-évaluation et de cadre supports des éléments de preuve, participation à la définition d'un parcours de formation, réflexion sur les éléments de preuve, et les modalités de démonstration ou d'acquisition des compétences du référentiel, instantiation du référentiel dans le cadre d'une pratique professionnelle précise, mises en relation et liens entre projets.
 B4.3. Exploiter les résultats produits par des logiciels d’évaluation des apprenants.

 Sans objet. Les entités dans lesquelles je suis intervenu ne disposaient pas de ce type d'outils, ou ceux-ci ne m'étaient pas accessibles.

J'utilise toutefois divers outils de sondage et questionnaires,soit à base de tableur s classiques (online ou desktop), soit à partir d'outils plus spécifiquement construits pour le traitement d'enquêtes (Sphinx, et outils de traitement et de représentation cartographiques - SIG).

Dans un contexte universitaire, dans le cadre d'un cours de licence "bureautique et internet", il m'avait été nécessaire de construire moi-même ce type d'outils, sur la base de questionnaire google docs puis traitement via un tableur "desktop".

 

Note : les URL des articles sont exposées à dessein telles quelles plutôt que sous la forme d'un lien pointant vers lesdites URL, à un double fin :

  1. permettre une consultation sur mobile (smartphone, tablette), ou via une messagerie "texte" qui supprime tout contenu HTML (dont les liens), et nécessite que les liens soient écrits "en clair" pour pouvoir être cliquables (ex. typique : GMail sur mobile) ;
  2. permettre, dans l'éventualité malheureuse d'une impression du dossier, que celui-ci permette tout de même de retrouver les ressources pointées.

 

,

doc de travail, culture numérique


Je reprends mon dossier, abandonné en plein vol suite au démarrage des travaux qui ont abouti à la mise en place de la nouvelle version de ce site.

Et moi qui pensais que le rythme allait se calmer après un mois de juin démentiel.. c'est raté !

Florian Daniel le 4 Juillet 2012

Suite à la réouverture de la campagne d'évaluation pour quelques semaines cet été, j'ai pu déposer 3 dossiers, précédés de l'introduction ci-dessus (A.1.2), avant mon départ en vacances - hors connexion pour une fois ! - :

  1. Travailler et apprendre en réseau (domaine A.1, A.2.1, A.2.3, domaine B.1) : tout validé, soit les domaines A1, A2 et B1.
  2. Conception de dispositifs web (A.3.2, A.3.3, A.3.4, B.2.4) : aucun validé - niveau 'information', et 'hors sujet' pour la B.2.4.
  3. Tutorat et formation à distance (B.2.5 et domaine B.3) : tout validé, soit le domaine B3.

J'ai reçu aujourd'hui un premier retour sur ces dossiers : à ce stade, il me reste 3 domaines à valider, dont 2 n'ont pas été traités du tout, correspondant aux articles en cours de rédaction sur l'évaluation et sur un exemple de conception de dispositif de formation. La partie "légale" (A3) est à revoir ; je suppose qu'il va me falloir aborder la question sous un autre angle, sans doute plus orienté formation que mise en oeuvre en interne au sein de mon entreprise ou dans le cadre de la conception de sites web.

Reste à savoir si j'aurai l'occasion de bénéficier d'un retour plus détaillé sur les premiers dossiers produits, et si la possibilité de compléter ces dossiers me sera accordée ? D'ici là, je vais tenter de dégager un peu de temps pour compléter les articles en cours.

Florian Daniel le 27 Août 2012