Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?
Apprenant 3D (lifelong, lifewide, lifedeep), passionnée par tout ce qui touche à l'apprentissage.

Dossier de preuves C2i2e Formateur d'Isabelle Nicot   Lecture : Public

Télécharger en PDF Page lue par 1 membre(s) et 26274 affichage(s)

Dernière mise à jour le 17 Août 2011 par Isabelle Nicot

 

Dossier de preuve C2i2e Formateurs
Dossier de : Isabelle Nicot
 Domaines  Compétences  Eléments de preuve (liens)
 A1 : MAÎTRISE DE L'ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE PROFESSIONNEL  A1.1. Identifier les personnes ressources TIC et leurs rôles respectifs, dans l'organisme de formation, et en dehors (collectivités, réseau de mutualisation de pratique, bassin de formation, niveau régional, national et international...).

Au sein du labo Innovation de l'entreprise, je fais partie d'une petite équipe qui promeut les usages du numérique en formation (serious games, learning games, ePortfolio, etc.). Nous avons des relais "numériques" à l'interne dans chaque région. Ces personnes (généralement des ingénieurs de formation, mais pas seulement) accompagnent localement les équipes. Nous sommes en interaction avec ce réseau.

Notre service Communication dispose aussi d'une équipe très active qui gère la présence numérique de l'entreprise (comptes twitter, pages facebook, hubs viadeo, etc.). Elles sont aussi des personnes ressources avec qui nous échangeons.

Pour ce qui concerne l'externe, je reste en veille sur les réseaux (voir ma page Netvibes publique).

 

 A1.2. S’approprier différentes composantes informatiques (lieux, outils, ...) de son environnement professionnel.

Je suis d'une génération qui n'est pas née avec internet (celle des baby boomers), mais j'ai toujours eu le goût des technologies. Elles ont fait leur apparition dans mon environnement professionnel en 1987, avec les ordinateurs Apricot et le traitement de texte Textor, le tableur Multiplan, etc. (le DOS, vous vous rappelez ?).

Dix ans plus tard, c'était l'arrivée d'internet (avec le bruit si caractéristique de la porteuse). J'ai découvert les possibilités du html et commencé à créer des sites pour la formation en musclant aussi mes compétences en bureautique. J'ai toujours aimé évangéliser et j'ai créé de nombreux tutoriels pour mes collègues. J'ai commencé à créer et à animer des communautés avec First Class (outil déployé à l'interne) et des outils gratuits comme Mayetic Village (je développe ce point dans la rubrique suivante).

Puis est arrivé le web 2.0. Les ingénieurs de formation ou les formateurs n'ayant pas forcément le temps de s'approprier le foisonnement des possibilités, il fallait des relais. J'ai pendant deux ans mené une mission d'accompagnement de mes collègues ingénieurs de formation pour la création de ressources et l'utilisation des technologies. 

Aujourd'hui, en tant que responsable de projets à la Direction de l'Innovation, je contribue à faire prendre à l'entreprise "le virage du numérique".

 

 A1.3. Choisir et utiliser les ressources et services disponibles dans les services numériques proposés par l'organisme de formation, la Région ou librement accessibles sur l'Internet J'ai d'abord renseigné la rubrique A1.4, mais il me semble que les preuves ci-dessous s'appliquent également à cette compétence A1.3. 
 A1.4. Choisir et utiliser les outils les plus adaptés pour communiquer avec les acteurs et usagers de la formation

J'utilise des outils de communication avec mon réseau de collègues ingénieurs de formation et formateurs depuis 1995 : 

Pendant de longues années, j'ai animé mes communautés avec First Class (c'était l'époque des BBS) déployé à l'interne de l'entreprise. En tant qu'ingénieur de formation responsable de produits, j'avais à animer le réseau des formateurs concernés (plusieurs centaines de personnes).

J'ai enchaîné avec Mayetic Village (d'abord gratuit puis repris par Oodrive) ; c'était la grande vogue du TCAO (Travail Collaboratif Assisté par Ordinateur).

Puis j'ai adopté tous les outils Google : Google Groups et surtout Google Sites. Je viens de compter mes Google Sites : j'en ai créé 70, exactement ! Ils me servent pour chaque nouveau projet : ça va du site "jetable" prêt en deux minutes au site avec un design soigné pour des projets de plus longue durée où il est nécessaire de retenir l'utilisateur.

J'ai déployé et géré des plateformes pour des expérimentations (Dokeos, Claroline) de formations à distance.

J'ai aussi créé et animé pendant près de deux ans un site Ning à destination des ingénieurs de formation et des formateurs de l'Afpa (environ 200 membres). Ce site était en accès privé. La finalité était de mutualiser des pratiques autour de la création de ressources numériques. Le passage au payant a mis un terme à l'aventure (ainsi qu'un changement d'activité pour moi).

Je gère aussi aujourd'hui encore un certain nombre de sites SharePoint et je forme des collègues à la mise en place de leurs SharePoint. Je m'efforce de les aider à donner à leurs sites un aspect web 2.0 (pas facile, mais on peut y arriver avec quelques contorsions !). C'est loin d'être mon outil préféré, mais je me considère comme un power user de SharePoint ! Je ne peux malheureusement pas fournir de copies d'écrans pour des raisons de confidentialité.

J'utilise aussi des solutions de web conférence : Office Communicator et Live Meeting de Microsoft à l'intérieur de l'entreprise et des outils variés pour des communications avec l'externe, en fonction de leur pérennité : SkypeDimdim par exemple, ou Tokbox (qui ne sont plus disponibles, hélas), Microsoft SharedView (solution gratuite). Côté participant, je suis de très nombreux wébinaires sur des outils de classe virtuelle ou de web conférence : Adobe Connect Pro, GotoMeeting, Webex, Elluminate (récemment acquis par Blackboard). J'ai participé cette année à ma première conférence virtuelle : au lieu de se rendre à un salon, on participe en ligne ; l'expérience est assez convaincante : on arrive dans le hall d'accueil, on visite les stands, on se rend à des ateliers, on remplit son cartable virtuel avec de la documentation, on se rend dans le lounge pour réseauter... J'en ai fait un petit compte rendu en images.

 

 A1.5. Se constituer et organiser des ressources en utilisant des sources professionnelles, culturelles et sociales

Ma page Netvibes publique

Mes pages ScoopIt

Mes PearlTrees 

Pour mon organisation personnelle, je suis une inconditionnelle de Google notebook que j'utilise depuis sa création. Google a malheureusement arrêté les développements de ce produits début 2009, mais ceux qui ont un compte peuvent tout à fait continuer à l'utiliser. C'est aussi un outil de partage et on peut là encore s'en servir avec de nouveaux utilisateurs : il suffit de les inviter à partager un bloc-notes. J'apprécie également Evernote (on peut même y faire des recherches de texte à l'intérieur des images).

Voir une page Google notebook publique sur le C2i2e (il s'agit ici d'une page statique, mais on peut aussi partager le notebook de façon que chacun l'enrichisse)

 

 A2 : DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES POUR LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE  A2.1. Utiliser des ressources en ligne ou des dispositifs de formation ouverte et à distance (FOAD) pour sa formation dans le cadre d'une appréhension plus large des pratiques, problèmes, innovations...

Je m'administre à moi-même la médecine en choisissant des formations entièrement à distance

Formation Net trainers en 2006 (100 % distance)
Diplôme : (Cliquer sur les images pour les voir dans leur taille réelle)

Notes :

Formation à la méthode MISA en 2007 (100 % distance) avec IngeGraph.com

Attestation de formation  Attestation Misa 

 

 A2.2. Se référer à des travaux de recherche liant savoirs, apprentissages, savoir-faire, savoirs scientifiques, techniques, littéraires et artistiques et TIC

Difficile de répondre en quelques mots ici : il me semble que toute ma veille va dans ce sens, mais d'une façon qui a beaucoup à voir avec la sérendipité (j'apprends beaucoup avec des blogueurs comme Marcel Lebrun, Mario Asselin et beaucoup d'autres ou, du côté des anglophones, avec Jay CrossStephen Downes, Georges Siemens (j'ai suivi le premier MOOC -laborieusement !- en 2007, cf copie d'écran ci-dessous) et avec beaucoup d'autres moins illustres.

 

Cliquer sur l'image pour la voir dans sa taille réelle

Je viens de récidiver il y a peu en m'inscrivant à l'epCop MOOC (ePortfolio Community of Practice Massive Open Online Course) lancé par l'Australie. Nous commençons la 3e semaine (il dure 8 semaines). Il compte environ 300 participants du monde entier, avec une forte participation de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande. C'était une belle opportunité, au moment où je mets en oeuvre l'expérimentation ePortfolio à l'interne. J'ai commencé mes recherches sur l'ePortfolio il y a un peu plus de deux ans : j'ai le sentiment d'avoir tout lu, en anglais et en français sur le sujet, mais bien sûr, j'apprends tous les jours ! J'étais récemment à Londres à la conférence epIC 11 où Serge Ravet avait rassemblé tous les penseurs de l'ePortfolio (Helen Barrett, notamment la "matriarch de l'ePortfolio", mais aussi quelques célèbres voix -gentiment- dissonnantes comme Donald Clark ou Mark Stiles

De façon plus formelle, ces dernières années, j'ai exploré la méthode MISA de Gilbert Paquette qui m'a séduite au point que j'ai décidé de m'y former (voir ci-dessus). Je m'en sers toujours : elle m'aide à structurer mes projets (voir un exemple de conception de formation ci-joint): Conception d'une formation à distance (à l'aide de la méthode MISA)

 

 A2.3. Pratiquer une veille pédagogique et institutionnelle, notamment par l’identification des réseaux d’échanges concernant son domaine, sa discipline, son niveau de formation et son secteur professionnel. L'onglet "Mon réseau" de ma page Netvibes publique 
 A3 : RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DANS LE CADRE DU SYSTÈME DE FORMATION PROFESSIONNELLE  A3.1. S’exprimer et communiquer en s’adaptant aux différents destinataires et espaces de diffusion (institutionnel, public, privé, interne, externe...). Je comprends ici qu'il s'agit de l'expression en ligne. J'essaie d'adopter dans le cadre professionnel, autant que possible, le ton de la conversation (courtois et naturel) agrémenté d'un peu d'humour et d'éviter un style impersonnel. Je pense qu'il est important que la communauté perçoive "la voix" de la personne.  
 A3.2. Prendre en compte les enjeux et respecter les règles concernant notamment : la recherche et les critères de contrôle de validité des informations ; la sécurité informatique ; le filtrage internet.

Je suis consciente des enjeux de sécurité, mais j'avoue que je suis un peu rétive aux verrouillages excessifs de certaines DSI. J'ai beaucoup sillonné la France en tant qu'ingénieur sectoriel et j'ai vu trop d'établissements où le formateur et l'apprenant ne pouvaient pas faire grand chose d'autre que de la bureautique avec leur ordinateur. Pour moi, il faut faciliter l'utilisation des technologies et non la bloquer et la contrôler (j'enfonce là encore des portes ouvertes), mais le contrôle est illusoire, mieux vaut miser sur le bon sens et l'éducation. Je ne résiste pas au plaisir de mentionner cette présentation qui résume blen mon point de vue.

Pour ce qui est du contrôle de la validité des informations, je pense qu'il s'agit là d'un des enjeux les plus importants de l'éducation et de la formation.

 

 A3.3. Prendre en compte les lois et les exigences d’une utilisation professionnelle des TIC concernant notamment : la protection des libertés individuelles et publiques ; la sécurité des personnes ; la confidentialité des données ; la propriété intellectuelle ; la propriété intellectuelle ; le droit à l'image. Mon article de blog sur la propriété intellectuelle 
 A3.4. Respecter et faire respecter la charte d’usage de son organisme de formation, dans une perspective éducative d’apprentissage de la citoyenneté et en particulier du développement durable.

Sensibilisation des utilisateurs du réseau Ning cité ci-dessus (La Fabrique A Ressources) à ce qu'on appelait encore à l'époque la Netiquette

Contribution à la réflexion sur la charte d'utilisation du réseau social des managers de l'entreprise (solution bluekiwi) dont je suis co-community manager avec trois autres collègues.

Certaines entreprises tablent sur le bon sens des collaborateurs et choisissent la simplicité pour leur charte d'utilisation des médias sociaux. Voici celle de Twitter... qui présente l'avantage d'être twittable ;-) 

Our Twitter policy: be professional, kind, discreet, authentic. Represent us well. Remember that you can't control it once you hit 'update'.

 

 B1 : TRAVAIL EN RÉSEAU AVEC L'UTILISATION DES OUTILS DE TRAVAIL COLLABORATIF  B1.1. Rechercher, produire, partager et mutualiser des documents, des informations, des ressources dans un environnement numérique.

Pour partager ma veille :

Ma page Netvibes publique

Mes pages ScoopIt

Mes PearlTrees

Pour partager des fichiers et collaborer :

J'utilise au quotidien des services comme Dropbox, Google docs, Skydrive de Microsoft (occasionnellement pour ce dernier, plutôt pour le comparer aux autres, dans l'optique de pouvoir argumenter avec des DSI enclines à ne tolérer que ce type de solution).

Je partage aussi des présentations sur SlideShare, des vidéos sur youtube, des screencasts sur Screenr et sur Screencast.com

 

 B1.2. Contribuer à une production ou à un projet collectif au sein d’équipes de formation disciplinaires, interdisciplinaires, transversales.

Accompagnement d'équipes de concepteurs dans la réalisation de learning games, depuis la scénarisation jusqu'au storyboarding ou à la médiatisation, selon les cas (la médiatisation est parfois confiée à un prestataire externe). par exemple :

Série "Mode d'emploi" : 5 learning games destinés à un public d'assistantes - durée d'1 h à 1 h 30 selon les modules) - Ci-dessous un article paru dans le journal interne de l'entreprise (avril 2011)

Les documents du transport : module plus traditionnel de elearning (durée : 30 mn) à destination de stagiaires du secteur Transport-logistique.

Rédiger des emails professionnels en anglais (environ 7 h apprenant au total) 

Cliquer sur les images pour les voir dans leur taille réelle

 

 


 B1.3. Concevoir des situations de recherche d’information et de création dans le cadre des projets transversaux et interdisciplinaires. J'interviens de façon assez occasionnelle en situation de formation, mais là encore, je ne suis pas pour la formule "Tell and test", mais bien pour l'approche par problème. Je redonne la formation des formateurs mentionnée plus haut comme exemple. Conception d'une formation à distance (à l'aide de la méthode MISA) 
 B2 : CONCEPTION ET PRÉPARATION DE CONTENUS DE FORMATION ET DE SITUATIONS D'APPRENTISSAGE  B2.1. Identifier les situations d’apprentissage propices à l’utilisation efficiente des TIC ou induites par elles. Conception d'un dispositif de formation à distance pour des formateurs (objectif global de la formation : être en mesure d'animer une formation à distance) : s'administrer à soi-même la médecine. Ci-joint le descriptif et le scénario. Conception d'une formation à distance (à l'aide de la méthode MISA) 
 B2.2. Concevoir des situations d’apprentissage et d’évaluation mettant en œuvre des logiciels généraux ou spécifiques à la discipline, au domaine enseigné, au niveau de la matière enseignée. Les formations que j'assure tournant autour des outils du web 2.0, il y a toujours nécessairement utilisation des logiciels pertinents, qu'il s'agisse des Google sites ou de Mahara pour l'ePortfolio, de SharePoint pour créer des communautés internes ou de tous les services Google pour les communautés externes, les situations d'apprentissage impliquent des logiciels ou des services web.
 B2.3. Intégrer des outils et des ressources dans une séquence de formation - et ne pas hésiter à faire faire en petits groupes- en opérant des choix ou en faisant opérer des choix entre les supports et médias utilisables et leurs modalités d’utilisation. Mon activité d'ingénieur de formation sectoriel (2002-2008) embarquant l'outillage de formation des titres que je pilotais, et ce jusqu'aux ressources d'apprentissage. Ces ressources sont produites par des groupes de travail composés de formateurs détachés et pilotés par l'ingénieur. A titre d'exemple, un "guide Auteur" que j'avais rédigé pour les équipes de formateurs-concepteurs que j'animais. Il date de 2008, une éternité à l'ère d'internet, mais le fond reste valable. Voir le Guide auteur.  
 B2.4. Préparer des ressources adaptées à la diversité des publics et des situations pédagogiques respectant les règles de la communication, des interactions au service d'un apprentissage. Que ce soit dans le cadre de mon activité d'ingénieur sectoriel ou d'ingénieur référent "pédagogie numérique", je pense avoir toujours sensibilisé les équipes de conception à l'approche par problèmes, à la notion d'accessibilité, et de façon générale à l'engagement de toute la personne de l'apprenant (pas seulement à ses facultés cognitives, mais aussi émotionnelles).
 B.2.5. Concevoir des situations ou dispositifs de formation introduisant de la mise à distance.

Conception et coanimation d'une formation de formateurs sur la thématique de la formation à distance (formation délivrée sur Claroline)  Conception d'une formation à distance (à l'aide de la méthode MISA) 

En tant qu'ingénieur sectoriel, j'ai aussi eu à réaliser l'ingénierie pédagogique pour la mise à distance de mes titres. 

 B3 : MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE  B3.1. Conduire des situations d’apprentissage en tirant parti du potentiel des TIC : travail collectif, individualisé, en petits groupes ; recherche documentaire ; espaces problèmes ouverts à l'innovation et la création des apprenants.

Je pense mettre tous ces ingrédients dans les formations que je conçois. En tout cas j'y suis attentive ! A titre d'exemple : la formation déjà mentionnée ci-dessus.

 

 B3.2. Gérer l’alternance, au cours d’une séance, entre les activités utilisant les TIC et celles qui n’y ont pas recours. Les formations que j'anime tournent toujours autour des technologies (ePortfolio, outils du web 2.0) mais justement l'idée est bien de se focaliser sur les usages et non sur les outils (j'enfonce des portes ouvertes). Avant de se précipiter sur sa machine pour construire son SharePoint, par exemple, on brainstorme sur ses besoins, sur les attentes des utilisateurs, etc. (en grand groupe, en sous-groupe), on structure son espace (étape papier/crayon). Pour une formation à la démarche ePortfolio, les participants étudient des exemples de portfolios réels en binôme, ils repèrent ce qu'ils aiment ou non avant de débattre en grand groupe.  
 B3.3. Prendre en compte la diversité des apprenants notamment le handicap, la difficulté d'apprentissage en utilisant les TIC pour gérer des temps et des modalités de travail différenciés, en présentiel et/ou à distance.

En tant qu'ingénieur de formation sectoriel (2002-2008), j'ai été notamment en charge des titres du ministère de l'emploi de niveau V dans le secteur tertiaire. La formation à certains de ces titres sont essentiellement proposés aux travailleurs handicapés. J'ai assuré l'ingénierie de ces titres pendant plusieurs années,  (depuis le référentiel emploi jusqu'au référentiel de formation et au cahier des charges de mise en oeuvre) et le challenge consistait à construire l'ingénierie en prenant en compte tous les types de handicaps. J'ai particulièrement travaillé le titre d'Agent d'accueil de façon que les personnes non-voyantes ou mal voyantes puissent arriver au titre et s'intégrer dans un emploi avec des équipements adaptés : 

Ingénierie du titre Agent Administratif

Ingénierie du titre Agent d'Accueil

Ces deux titres ont été depuis retravaillés par une de mes collègues (mais j'en suis un peu la grand-mère !)

 

 B3.4. Utiliser les TIC pour accompagner des apprenants, des groupes d’apprenants dans leurs projets de production ou de recherche d’information.

Conception de la partie "Numérique" du catalogue de formation interne des salariés de l'entreprise (2011), avec une vingtaine de produits de formation que j'ai organisés en deux grands thèmes : 

"S'organiser et collaborer avec le numérique"

"Former avec le numérique"

--

Conception et animation de formations autour des TIC :

- Public : stagiaires de la formation professionnelle

L'ePortfolio, qu'est-ce que c'est ?

L'ePortfolio pas à pas avec Google

L'ePortfolio d'Anna (template pour les stagiaires utilisateurs)

- Public : nouveaux formateurs

Site collaboratif pour s'approprier la culture et les fondamentaux de l'entreprise

- Public : formateurs

nombreuses formations aux outils Google, à Mahara, à l'ePortfolio (toutes en ligne sur des Google sites ou sur Mahara). A titre d'exemple : 

Formation 2.0

- Public : collègues ingénieurs de formation, formateurs, managers : 

Atelier slideology

Formations à SharePoint (gestionnaire et membre contributeur)

A titre d'exemple, un extrait d'une offre de formations à destination de mes collègues ingénieurs de formation (dans le cadre de ma mission d'accompagnement à l'utilisation du numérique - 2008)  Extrait offre de formation 

 

 B3.5. Anticiper un incident technique ou savoir y faire face à chaque fois que c'est possible.

J'essaie d'inclure des tutoriels préventifs lorsque je propose une solution technique ou lorsque j'anime une formation. J'en fais aussi a posteriori, en fonction des événements !

Par exemple :

des tutoriels sur Screenr (à propos de Mahara, solution eportfolio), également déposés sur youtube

Un tutoriel sur Tildee (sur l'insertion d'images sur google Maps)

Un screencast sur Screencast.com (réalisé avec Camtasia Studio : le concept d'ePortfolio et visite guidée de Mahara)

 

 B4 : MISE EN OEUVRE DE DÉMARCHES D'ÉVALUATION  B4.1. Identifier les compétences des référentiels TIC (B2i adulte, B2I Ecole, Collège et Lycée, C2I Licence, C2I Professionnels) mises en œuvre dans une situation de formation proposée aux apprenants. J'ai bien repéré la page b2i-C2i sur le site Educnet à partir de laquelle je trouverai tous les textes officiels relatifs à ces référentiels. 
 B4.2. S’intégrer dans une démarche collective d’évaluation des compétences TIC (B2i adulte et autres certifications).

Participation au projet C2i2e. Je promeus ce projet auprès de notre service de formation interne, tant pour la mise à niveau des formateurs en poste que pour la formation des nouveaux formateurs.

Je vais aussi regarder de plus près le projet e-réputation (CNAM et AUF) : j'ai eu l'occasion de rencontrer les porteurs de ce projet à la conférence epIC de Londres en juillet.

 

 B4.3. Exploiter les résultats produits par des logiciels d’évaluation des apprenants.

En tant qu'ingénieur de formation sectoriel, j'ai eu à concevoir et diffuser de nombreux questionnaires, soit pour une utilisation finale par les formateurs avec leurs stagiaires soit pour enrichir l'outillage destiné au recrutement des nouveaux formateurs. L'outil était un outil maison.

Par ailleurs, toujours dans ma fonction d'ingénieur sectoriel, j'ai été amenée régulièrement à effectuer des enquêtes, parfois d'envergures (plusieurs centaines de répondants) auprès d'entreprises ou auprès d'anciens stagiaires (notamment avant la révision d'un Titre, par exemple). J'utilisais pour cela le logiciel d'enquêtes Le Sphinx.

Dans ces différents cas, le travail allait de la préparation du questionnaire jusqu'à l'analyse et la synthèse des résultats. A titre d'exemple, un rapport de synthèse d'une enquête de 2005. Synthèse enquete niveau V 

 

 

, , ,

culture numérique