Votre avis ?
    Mot de passe perdu ?

Les bonnes résolutions commencent à se concrétiser ...   Lecture : Public, Modification : Tout le réseau

Télécharger en PDF Page lue par 12 membre(s) et 2416 affichage(s)

Dernière mise à jour le 15 Mars 2012 par André Lechevalier

Voici ce que j'écrivais sur mon blog il y a 13 jours, au retour de la classe virtuelle du 1er mars. Guy H et Guy P nous avaient rappelé le principe du "tableau de compétence".

En ce qui me concerne, je vais donc commencer à choisir une situation (peut être la création d'un dispositif de formation à distance pour les assistantes dentaires sur l'hygiène et l'asepsie) ; puis débobiner tout ce qui s'en est suivi relativement à l'usage des technologies numériques en formation tout au long de la vie.

 

Les bonnes résolutions commencent à se concrétiser.

J’ai donc pris cette situation dans mon parcours professionnel. Je l’ai décrite autant que possible selon les items reformulés par Guy H et Guy P. Et j’ai essayé de dégager les compétences du référentiel auxquelles cette situation renvoie.

Voici ce que ça donne (en dessous, c'est assez volumineux)

 

Est-ce compréhensible, chers collègues ?

Est-ce bien ce qu’on nous demande, chers tuteurs ?

Est-ce bien ce que nous demanderont nos évaluateurs ?

 

 

 

Tableau de compétences

Situation 1

(la présentation prévue par colonnes est impraticable / je la mets en ligne dans le même rubricage)

Situation et activité réalisée

J’ai co-encadré une formation à distance « prévention du risque infectieux au cabinet dentaire » en direction d’un petit groupe de 8 assistantes dentaires. Il s’agit d’une formation de 21 heures intégralement "à distance" comprenant :

-        8 modules de 2 heures à distance (de préférence en petit groupe)

-       1évaluation initiale et 1évaluation finale

-        3 conférences téléphoniques d'une heure

Je suis le concepteur de l’ingénierie pédagogique du dispositif en ligne, en collaboration avec les 3 scientifiques auteurs des contenus de formation.  Dans la phase d’exploitation ici décrite,  j’ai été chargé :

-        -  d’animer les conférences téléphoniques (prise en mains du dispositif à distance, retour des évaluations, réponse à des questions)

-        - de suivre les connexions des apprenants et de « prendre des nouvelles » des parcours de formation

-        - de suivre la messagerie électronique de tutorat

-        - de faire le bilan de la formation lors de la dernière conférence téléphonique.

 

Acteurs et contexte

Le contexte

La prévention du risque infectieux au cabinet dentaire a fait l’objet d’une publication de la Direction Générale de la Santé (Ministère de la Santé) en juillet 2006 qui explicite les procédures d’hygiène et d’asepsie à appliquer. Les chirurgiens-dentistes ont la totale responsabilité de cette prévention,  mais ils délèguent les gestes techniques (dont la stérilisation de l’instrumentation) à l’assistante dentaire.

La formation que nous avons concue répond donc à une nécessité d’adaptation des pratiques à des réglementations qui se durcissent.  

 

Les acteurs

Le professeur Lucien Brisset (faculté dentaire de Strasbourg) est l’un des auteurs scientifiques de la formation, créée en 2006-2007 ; comme chaque année, nous avons fait une relecture et une mise à jour de la formation.

Il suit les assistantes dentaires en formation, en participant aux conférences téléphoniques, et en partie au tutorat.

 

Les 8 assistantes dentaires participantes appartiennent à des structures implantées à Beauvais, Reims et Menton.

Sur notre recommandation, les assistantes exerçant en structure collective ont suivi les séquences à distance par binôme, de façon à confronter les points de vue et les pratiques.

 

Outils numériques utilisés

La formation est dispensée sous une plate forme Moodle V1.9 qui, au-delà des aspects administratifs,  gère :

-       -  les séquences d’apport de connaissance (environ 40 « granules » distribués en 8 séquences de 2 heures, à raison d’une séquence par semaine)

-        - les auto-évaluations  (en début et en fin de chaque séquence)

-        - les « résumés en images » imprimables

-        - les évaluations initiales et finales

-       -  le tutorat par messagerie asynchrone

En tant que formateur, j’ai utilisé la plateforme sous mon profil tuteur.

J’ai par ailleurs utilisé un outil de conférence téléphonique

Avec mon co-intervenant, le professeur Brisset, nous préparions les conférences téléphoniques, en utilisant Skype avec partage d’écran.

  

Liste des compétences du référentiel, en lien avec la situation

Les compétences concernées sont dans la catégorie B3 (mise en œuvre pédagogique) et B4 (mise en œuvre de démarches d’évaluation)

 

B31 : Conduire des situations d’apprentissage en tirant parti du potentiel des TIC (travail collectif,

individualisé, en petits groupes)

Le dispositif de formation permet un apprentissage à distance, dispensé sur le lieu de travail

(voir élément de preuve N°1) 

 

Le dispositif est conçu pour favoriser le travail en petit groupe d’assistantes dentaires : l’apprentissage se renforce

-        - avec les exercices d’auto évaluation collectifs

-        -  avec la confrontation entre apprenants des expériences de terrain avec la réglementation.

 (voir élément de preuve N°2)

 

 

B34 : Utiliser les TICE pour accompagner, tutorer des élèves, des étudiants, des stagiaires dans

la réalisation de leurs travaux, leurs projets, leurs recherches.

L’accompagnement des apprenants dans leur parcours se fait :

-       -  par conférence téléphonique

-       -  par messagerie asynchrone sur la plate forme

(voir élément de preuve N°3)

 

 

B43 : Utiliser des outils d'évaluation et de suivi pédagogiques.

J’ai été amené à organiser une évaluation individuelle en ligne.

J’ai analysé les scores individuels des apprenants, et leur progression au cours de la formation

J’ai restitué aux apprenants lors d’une conférence téléphonique, un commentaire de l’évaluation des connaissances acquises   

(voir élément de preuve N°4)

 

 

Elément de preuve de mise en œuvre effective

Elément de preuve N°1 :

-        copie d’écrans de la plate forme : apport de connaissance, autoévaluation

 

Elément de preuve N°2 :

lien sur  http://www.hygienosia.fr/hygienosia/dentaire/dentaire.php?contenu=_parcours_assistante )

copie des questionnaires d’autoévaluation à réponse participative

 

Elément de preuve N°3

Copie des messages de tutorat échangés sur la plate-forme

 

Elément de preuve N°4

Copie d’un questionnaire d’évaluation finale

Copie de la synthèse de restitution

 

 


C'est très clair, moi qui suis ni du monde des TICE ni du médical, je trouve la description de ta situation très claire. Continue ainsi tu es en bonne voie. Pou ce qui est des preuves, tu peux favoriser des pdf dans lesquels tu joinds des docs, des copies d écran du questionnaire en ligne, une photo ect. Ainsi tu n'auras qu'a télécharger ce pdf sur emaeval en regard de ta compétence. Je vais rechercher dans les docs du groupe pionniers les docs de présentation d emaeval , tu auras une idée de la façon dont cela se présente. À+. 

Jézabel Roullée le 19 Mars 2012

Bonsoir,

Me concernant je m'y retrouve dans le cheminement tel qu'on a essayé de l'illustrer dans les propositions d'amménagement des entêtes du tableau.

Y plus qu'à... !

Guy Pastre le 1 Avril 2012